Stirling

La région de Stirling est situé à l’ouest d’Edimbourg, entre la ville de Stirling, le loch Lomond et le loch Tay.

STIRLING

A l’instar du château d’Edimbourg, le château de Stirling est une forteresse érigée sur un promontoire entouré de falaises. Il date principalement du XVe siècle même s’il existe un fort sur cette colline depuis le XIIe siècle. Plusieurs rois écossais y ont séjourné, certains y furent même couronnés comme le roi Jacques V, sa fille la reine Mary Stuart ou encore le roi Charles Ier. De 1800 jusqu’à 1965, il servait de baraquement pour l’armée. Il faudra attendre que l’armée s’en aille pour entreprendre de grands travaux pour lui rendre son faste d’autrefois.

A l’intérieur, on trouve des tapisseries, des cheminées massives, des plafonds en bois décorés et beaucoup de licornes (emblème de l’Ecosse). Les appartements de Marie de Guise (une Française reine consort d’Ecosse et mère de Marie Stuart) sont particulièrement meublés. Le château est connu pour son plafond de têtes dans les appartements du roi sur lequel on peut retrouver aussi bien le roi Henry VIII que l’empereur Jules César.

BANNOCKBURN

A quelques encablures de Stirling (on peut d’ailleurs apercevoir le château au second plan), Bannockburn est un site important de l’Histoire écossaise. Les 23 et 24 juin 1314, les Ecossais ont battu ici les Anglais. Et ce n’était pas gagné d’avance. D’un côté, 20 000 soldats anglais expérimentés sous les ordres du roi Edouard II. De l’autre, 8 000 Scots très motivés emmenés par le roi Robert the Bruce. Cette victoire écossaise était importante pour la future indépendance écossaise (1328) et a érigé Robert Bruce en héros national. Il y a désormais un centre d’accueil interactif sur le site qui vous explique toute la bataille, ainsi qu’un mémorial dans le champ avec la statue du roi Robert the Bruce.

LES KELPIES

Situés au bord de l’autoroute 9 à Falkirk, les Kelpies sont inratables. Ces deux têtes de chevaux monumentales sont l’oeuvre du sculpteur Andy Scott et mesurent plus de 30 m de haut. On pourrait croire que ces statues rendent hommage aux chevaux écossais qui étaient utilisés dans la région pour l’industrie métallurgique, mais il faut aller plus loin. Les Kelpies sont des créatures légendaires, des gardiens des lacs dont il faut se méfier. Ils prennent n’importe quelle forme mais se transforment souvent en cheval. Ils invitent alors les êtres humains à les chevaucher puis sautent dans l’eau pour les noyer.

Kelpies

Publicités