Une journée sur l’île de Ré

une journée sur l'île de ré

L’île de Ré, c’est un peu l’île de mon enfance. A deux heures de route de Poitiers, c’est une escapade bien connue des Poitevins et j’y suis donc allée à plusieurs reprises. L’été, elle est assaillie de touristes et est difficilement praticable, mais hors-saison, c’est une petite perle de la côte Atlantique. Ses villages de maisons blanches aux volets verts et gris, ses vélos et ses passeroses à chaque coin de rue lui donnent son charme unique, telle une aquarelle. Pour y accéder, il faut traverser le pont à partir de La Rochelle (16€ de mi-juin à mi-septembre, 8€ le reste de l’année). Mais une fois sur place, le vélo est roi, il y a bien plus de pistes cyclables que de routes pour aller de village en village. Au-delà des plages, l’île de Ré possède un véritable patrimoine à explorer. J’ai choisi trois endroits qui sont pour moi emblématiques. Lire la suite

5 escapades en dehors de Copenhague

5 escapades en dehors de Copenhague (1)

Si vous restez plus de trois jours à Copenhague, je vous conseille de sortir de la ville. Il y a beaucoup à faire à Copenhague, mais il serait dommage de ne pas explorer les alentours. Les transports en train sont très faciles et les prix sont raisonnables pour s’échapper un peu. Je vous propose trois visites plus au nord de Seeland: le château de Frederiksborg, le château de Kronborg et le musée d’art moderne de Louisiana. La Suède étant à un saut de puce, vous pouvez aussi découvrir Malmö et Lund. Toutes ces visites se trouvent à moins d’une heure de train de Copenhague. Et comme d’habitude, vous pouvez retrouver le carnet pratique en bas de l’article pour toutes les informations et tarifs de ces visites. Lire la suite

mes coups de cœur de juin

Ce mois de juin a ouvert la porte de ma bulle de confinement. Certes, ma vie n’a pas totalement repris son cours, il faudra encore attendre un bout de temps avant de reprendre les voyages et les concerts, mais je sors de chez moi plus facilement. Je ne suis pas encore allée au cinéma, ni allée boire un verre en terrasse…ça viendra mais je reste encore très prudente. Je me suis accordée une escapade d’une journée sur l’île de Ré histoire de voir la mer avant que l’île soit envahie pour l’été. J’ai aussi repris le travail avec le masque sur le nez pendant 8 heures…comme beaucoup d’entre vous j’imagine. J’espère que vous vous portez bien en tout cas. Je commence à rêver de repartir en voyage…je l’espère à la rentrée, on verra comment sera la situation d’ici là. En attendant, c’est sur les blogs que je prends le large. Il suffit de cliquer sur les photos pour la petite sélection de mois:

Lire la suite

Les incontournables de Copenhague

COPENHAGUE

Découvrir Copenhague en hiver et en pleine semaine, c’est l’assurance d’être tranquille et de ne croiser que de rares touristes. Et c’est justement cette tranquillité que j’ai apprécié dans la capitale danoise, les gens ne sont pas stressés, la ville est calme tout en restant fourmillante. Ses rues pavées, ses nombreux monuments historiques, ses maisons colorées, ses vélos, ses châteaux et ses petits cafés font tout le charme de Copenhague. C’est une ville facile à découvrir à pied, tout y est pratique. Néanmoins, c’est une capitale assez chère, l’hébergement, les visites, les restaurants ont souvent des prix prohibitifs. Je vous fais découvrir mes incontournables à Copenhague. Lire la suite

mes coups de cœur de mai

En ce mois de mai, j’ai retrouvé le chemin du blog (merci infiniment à celles et ceux qui ont lu mon voyage au bout de ma rue et qui ont laissé des commentaires, ça m’a vraiment fait touchée et j’en avais bien besoin), et l’envie de lire d’autres blogs. Ce mois de mai est si particulier cette année, synonyme d’un peu de liberté retrouvée, mélangée avec l’appréhension de sortir de nouveau et de se retrouver avec beaucoup de monde. Moi aussi j’avais cherché les endroits à visiter à moins de 100 km de chez moi, ça m’a fait du bien d’envisager des sorties, mais au final je ne suis allée nulle part. Je suis allée à la recherche d’articles sur la France, pour une fois, et voici ma petite sélection du mois. Comme d’habitude, il suffit de cliquer sur la photo pour accéder à l’article concerné.

Lire la suite

Voyage au bout de ma rue

Voyage au bout de ma rue

Voilà huit semaines que nous sommes confinés, huit semaines d’une vie différente, huit semaines durant lesquelles j’ai appliqué un confinement strict ne sortant que trois fois pour aller faire des courses en voiture. Pour être honnête, rester chez moi n’est pas très compliqué. J’habite dans une banlieue résidentielle où nous avons tous des jardins et où il ne se passe jamais grand chose, virus ou non. Ma rue est une enfilade de murets et de portails fermés, confinement ou non. Il n’y a pas de vie de quartier, pas de grande réunion à 20h pour applaudir les soignants et nous faire coucou aux fenêtres. Je constate la présence des mes voisins au nombre de tondeuses que j’entends. Lire la suite

Traversées Poitiers

Il y a quelques jours, la ville de Poitiers clôturait trois mois intenses de Traversées, une expérience artistique et culturelle confiée à l’artiste sud-coréenne Kimsooja. Avec 160 000 visites cumulées sur les différents sites, on n’avait jamais vu pareil événement à Poitiers.

En avril 2019, le palais de justice de Poitiers a fait ses cartons après 230 années au sein du Palais des ducs d’Aquitaine. C’était l’occasion rêvée de le rendre pour un temps aux habitants et touristes de passage, et de lui donner une autre dimension. Comme il est au centre de la ville, il est également au centre de l’événement Traversées\Kimsooja. J’étais tout d’abord franchement dubitative, je rêve secrètement que le palais reprenne des couleurs médiévales et abrite une exposition sur Aliénor d’Aquitaine, autant dire que mes préoccupations sont loin de l’art contemporain. Et pourtant, j’ai vraiment aimé la dynamique insufflée à la ville et le fait de redécouvrir Poitiers sous un autre angle, j’ai aimé voir les touristes s’attarder ici et constater que ma ville est attrayante, j’ai aimé l’ouverture à l’art contemporain que cet événement a suscité chez les Poitevins. Et avec des œuvres participatives, spectacles, conférences, concerts…l’art a envahi toute la ville et il y en avait pour tous les goûts (j’ai même assisté à une conférence sur Aliénor d’Aquitaine!). Petit aperçu des œuvres principales: Lire la suite

Noël à Edimbourg

Edimbourg n’est peut-être pas la première destination qui vient à l’esprit quand on pense à Noël…et pourtant! Je ne suis jamais allée faire les marchés de Noël en Alsace ou en Allemagne alors je ne me risquerai pas à la comparaison. Néanmoins, passer le week-end dans la capitale écossaise la semaine dernière m’a plongée dans l’esprit de Noël la tête la première.

Lire la suite

L’île de Sanday: Sea, Selkies and Sun

île de Sanday, archipel des Orcades, Ecosse

J’ai eu plusieurs moments « bouts du monde » lors de mon séjour aux Orcades mais peut-être plus particulièrement sur l’île de Sanday. Située au nord de l’archipel, la localisation de l’île en fait déjà géographiquement un petit bout du monde. Si mon excursion sur l’île de Hoy avait été mûrement réfléchie en amont du voyage, ma journée sur Sanday fut complètement improvisée à notre arrivée dans les Orcades. Il aura suffit d’une photo de phare dans une brochure à l’office du tourisme pour nous donner envie d’y aller.

Lire la suite

L’île de Hoy, une histoire de rencontre(s)

ÎLE DE HOY

île de Hoy, archipel des Orcades, au nord de l’Ecosse

Si vous cherchez un lieu emblématique des Orcades, vous allez sans nul doute tomber sur une photo de Hoy. C’est cette image que j’ai fantasmé pendant toute la préparation de ce voyage. Comme on ne visite pas Paris sans voir la tour Eiffel, notre voyage dans les Orcades m’aurait parut incomplet sans aller sur Hoy. Jusqu’à mon arrivée dans l’archipel, j’avais pourtant peur de ne pas pouvoir m’y rendre, sans voiture cela paraissait mission impossible (merci l’office du tourisme à Kirkwall pour tous les bons conseils!). Pour être précise, il est facile de se rendre sur Hoy, avec ou sans voiture, mais il est plus compliqué d’atteindre le lieu que je voulais voir sur l’île car il n’y a pas de bus. Lire la suite