Argyll and Bute

INVERARAY CASTLE, INVERARAY

IMG_1821

Que serait un voyage en Ecosse sans une visite de château? Avec son abondance de lochs, la région d’Argyll and Bute regorge de châteaux et ruines (hantés bien entendu). J’avais hâte de visiter le château d’Inveraray au bord du Loch Fyne, d’abord parce qu’il est un parfait exemple des châteaux austères et majestueux écossais, ensuite parce qu’il est le château du Clan Campbell qui est représenté par mon tartan préféré (vert et violet), et finalement parce qu’il figure dans une de mes séries favorites (Downton Abbey). Beaucoup de bonnes raisons donc d’aller faire un tour là-bas. Le château n’est ouvert qu’aux beaux jours (de début avril à fin octobre), comptez £10 pour le ticket d’entrée.

IMG_1807

Il y a eu un château sur ces rives depuis le XVe siècle mais le château que l’on voit de nos jours date du XVIIIe siècle. Il fut d’abord dessiné par l’architecte Vanbrugh à qui on doit le palais de Blenheim. Il mourut juste avant le début de la construction, on doit donc son architecture gothique et baroque à Roger Morris et William Adam (1746). Il faudra 43 ans pour le construire. Le château a subi quelques modifications après un incendie en 1877.

IMG_1791

On entre dans le château par un petit hall, mais il donne sur des salles beaucoup plus majestueuses. Le style « guerrier » peut heurter l’œil de nous autres Français, habitués aux dorures et tableaux de nos châteaux. Ici, on expose les armes de guerre comme des œuvres d’art. J’ignore combien de lances sont exposées, mais il faudrait la journée pour les compter! Le plafond monte ici à 21 mètres. Si vous cherchez bien, vous trouverez le poignard et la bourse du héros écossais Rob Roy MacGregor (dont je reparlerai plus bas). Vous pourrez voir des salles plus classiques avec des objets précieux du clan dont de magnifiques tenues de gala. A l’étage, on vous montrera la chambre de la princesse Louise, fille de la reine Victoria et duchesse d’Argyll. On vous montrera aussi la chambre MacArthur, supposée hantée avec son lit à baldaquins dans lequel aurait été assassiné un jeune joueur de harpe irlandais, et qui hante depuis le lit à tartan.

IMG_1824

Prenez le temps de vous promener dans les jardins qui bordent le loch. Ils sont entretenus au millimètre. Le domaine est donc désormais la demeure de Torquhil Ian, treizième duc d’Argyll, chef du clan Campbell, de sa femme Eleanor Cadbury (héritière de l’empire du chocolat Cadbury, pour + d’informations sur Cadbury ici) et de leurs enfants. Vous verrez de belles photos bien kitsch de la famille dans le château. Il a servi au tournage de la série Downton Abbey, une série très British sur les aristocrates et leurs servants au début du XXe siècle. Le château fait l’objet d’un épisode spécial pour Noël. C’était très amusant de se balader dans les pièces du château avec les photos du tournage.

Pour lire l’article de ma visite au château, c’est par ici:


SAINT CONAN’s KIRK, LOCH AWE

IMG_1836

Un peu plus au nord, si vous êtes curieux, découvrez une petite église cachée au bord du Loch Awe, Saint Conan’s Kirk. C’est une petite église totalement atypique. Tout d’abord, elle fut construite par un homme, Walter Campbell, pour sa mère qui trouvait le chemin jusqu’à son église local trop long.

IMG_1839

Il construisit d’abord une église toute simple mais passa le reste de sa vie à la rendre unique. Il mourut en 1914 mais sa sœur continua le projet jusqu’à sa propre mort. L’église est de style roman mais largement amélioré et romantisé.

IMG_1842

A l’intérieur, on trouve la chapelle de Bruce. Le gisant est celui du roi Robert Bruce, héros de l’indépendance écossaise (XIVe siècle). Selon la légende, le gisant contiendrait un morceau d’os appartenant au roi Robert.

IMG_1844

Surtout, n’oubliez pas de sortir sur la terrasse au bord du loch Awe. La vue est tout simplement sublime et si reposante. On y poserait bien un transat au soleil. Ce coté-ci de l’église est encore plus atypique que l’intérieur. Regardez les gargouilles en forme de chien et de lièvres ou encore les statues de chouettes. Autour du cadran solaire, vous trouverez 7 pierres formant la phrase biblique Thy sun shall no more go down tellement appropriée en ce jour de soleil.


KILCHURN CASTLE, LOCH AWE

IMG_1828

Le château de Kilchurn, également sur les rives du Loch Awe, est une parfaite carte postale d’Ecosse: des ruines, des montagnes, un loch. Ajoutez un grand soleil et de la neige qui caresse les montagnes, et vous aurez un petit moment magique. Le château a été construit autour de 1450 par sir Colin Campbell (encore un Campbell!), premier Lord de Glenorchy et 2e fils du premier Lord Campbell. Il a été habité par la famille jusqu’au XVIIIe siècle.

IMG_1830

OBAN

IMG_1863

Sur la côte ouest se trouve le port d’Oban. Il est connu pour être la porte vers les îles avec les ferries qui font leurs rotations sur les îles Hébrides. C’est la ville la plus grande de la région (tout est relatif en Ecosse, elle ne compte que 8 000 habitants).

IMG_1861

C’est aussi la capitale culinaire des fruits de mer et poissons. Il y a beaucoup de restaurants renommés au bord de la baie. J’y ai mangé les meilleures noix de saint Jacques de ma vie, fraîchement pêchées, un véritable délice! Rien que pour la gastronomie, il faut passer par Oban.

IMG_1869
IMG_1873

Oban possède également une curiosité locale: la McCaig’s Tower. Vous ne rêvez pas, c’est bel et bien un hommage au Colisée de Rome. Cette « tour » a été construite par un philanthrope du coin, John McCaig, qui voulait donner du travail aux maçons en hiver. Le décès de McCaig (1902) a arrêté les travaux avant de finir le complexe imaginé.
La « tour » est construite sur la colline qui domine la ville alors il faudra grimper un peu mais je recommande l’ascension, surtout si le ciel est dégagé. La vue entre les arches est à couper le souffle. Vous aurez une vue imprenable sur l’île de Kerrera et l’île de Mull, sur la baie, les ferries et les petits bateaux de pêche qui traversent le port.

IMG_1877
IMG_1876

CASTLE STALKER, LOCH LINNHE

IMG_1898

Ce petit château étonnant tout seul sur son île est situé dans le Loch Laiche, un bras du Loch Linnhe. Castle Stalker (Caisteal an Stalcaire en gaélique) a été construit par les Stewarts dans les années 1440 sur le site d’un ancien château édifié un siècle auparavant par le clan  MacDougall. Mais le château fut cédé aux Campbell (décidément!) à la suite d’un pari très arrosé au XVIIe siècle. La famille Stewart le racheta en 1908. C’est depuis lors un château privé. On peut voir Castle Stalker dans le film mythique des Monty Python Sacré Graal, c’est le château des Français.

IMG_1902

REST AND BE THANKFUL, TARBERT

IMG_1766

La route qui mène à ce point de vue est sinueuse et culmine à 250m d’altitude. Une broutille pour nous habitués aux sommets français, mais ces petites collines sont tout de même impressionnantes (du moins pour moi qui vis dans une région très plate).

IMG_1767
IMG_1768

La route sépare les vallées de Glen Kingrass et Glen Croe, elle fut construite par les militaires après la rébellion jacobite en 1750. Ce sont eux qui donnèrent le nom de Rest and be thankful (« reposez-vous et soyez reconnaissants ») à cet endroit, aujourd’hui une aire de pique-nique avec vue. Attention si vous allez dans ce coin en hiver, le verglas et la neige posent souvent problème et causent fréquemment des accidents.


DROVER’S INN

IMG_2010

Le Drover’s Inn est un pub situé à la pointe nord du Loch Lomond à Inverarnan. Il est techniquement juste à la frontière de la région et appartient à la région de Stirling et non d’Argyll. Il a plus de 300 ans et c’est certainement le pub le plus connu d’Ecosse.

IMG_2007

S’il est célèbre, c’est grâce à Robert MacGregor (1671-1734), plus connu sous le nom de Rob Roy (je suis sûre que vous avez vu le film avec Liam Nesson). Rob Roy est un héros national, une sorte de Robin des Bois local. Le Drover’s Inn était effectivement son pub attitré. Presque rien n’a changé à l’intérieur, jusqu’aux armes de l’époque et à la cheminée enfumant toute la pièce. Oh, bien entendu, comme tout bon vieux bâtiment écossais, il est hanté!

IMG_2005
Argyll and bute

Une réflexion sur “Argyll and Bute

  1. Pingback: A la chasse aux fantômes dans le château d’Inveraray en Ecosse | trottine autour du monde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.