Latium

Le Latium (Lazio en italien) est le région de Rome. Mais il serait dommage de se contenter de visiter la capitale.

LAC DE BOLSENA

Le lac de Bolsena est situé au centre de l’Italie, à 200 km au sud de Florence et à 100 km au nord de Rome. Il est de forme ovale car il est issu de l’effondrement du cratère d’un volcan. En plein été, sa plage est très fréquentée.

P1150853


LAC DE BRACCIANO

Le lac de Bracciano est l’autre grand lac de la région du Latium. Il est situé à 40 km au nord de Rome. Au petit matin, il est d’un calme absolu (nous avions profité de sa petite plage pour dormir à la belle étoile).

P1150855


CITE DU VATICAN

Cette enclave de moins de 1000 habitants est bel et bien un pays au sein de la capitale italienne. C’est un état monarchique dirigé par l’évêque de Rome c’est-à-dire le Pape qui détient les pleins pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire (même s’il est techniquement élu). Malheureusement, la visite en plein été sous le soleil et la chaleur caniculaire, et l’arrivée trop tard pour visiter la Chapelle Sixtine en feront le premier drame du voyage. Je n’en aurais vu que cette porte ouverte et ces deux gardes suisses avec leur uniforme coloré. La Capella Sistina a été construite à la fin du XVe siècle par le pape Sixte IV (d’où son nom). Elle accueille le conclave lorsqu’il doit élire un nouveau pape (on y enferme tous les cardinaux à clé!) et est surtout renommée pour ses voûtes peintes par Michel-Ange. A quelques pas de là, la place Saint-Pierre est tout simplement majestueuse. Avec sa forme elliptique et ses 284 colonnes, elle est faite pour accueillir les catholiques du monde entier (150 000 personnes peuvent s’y masser). Elle fut réalisée par l’architecte Le Bernin au XVIIe siècle. La Basilique Saint-Pierre est le siège de l’Eglise catholique. Elle a été construite juste avant la place sous le pape Jules II. C’est la plus grande du monde et de nombreux architectes et artistes ont participé à sa construction (Le Bernin, Raphaël, Michel-Ange, Bramante…). Elle peut contenir jusqu’à 60 000 personnes.


ROME

P1150875Rome est surnommée la ville éternelle. On dit qu’il faudrait toute une vie pour en faire le tour, et ce n’est peut-être pas si loin de la vérité. Il y a tellement de monuments à voir à Rome que cet article en devient ridicule…surtout quand on sait que je n’y ai passé que 36h. Dur dur de faire une sélection! Au-delà des monuments et ruines incontournables de la cité, c’est aussi agréable de flâner dans les petites rues ombragées et colorées et de s’y perdre.

P1150864Juste à côté du Vatican se trouve le Castel Sant’Angelo (château saint-Ange). Cette imposante forteresse fut ordonnée par l’empereur Hadrien pour être son mausolée. Mais de part sa construction, il fut détourné par la suite à des fins militaires comme bastion ou comme prison. Il y a d’ailleurs un passage souterrain qui le relie au Vatican pour permettre aux papes de s’échapper en cas d’attaque. Il tire son nom d’une légende qui raconte que le pape Grégoire Ier (VIe siècle) a vu un ange au-dessus du château qui lui annonçait la fin d’une épidémie de peste. C’est aujourd’hui un musée.

P1150865Le Ponte Sant’Angelo traverse le Tibre et mène au château. C’est un pont piéton qui avait été également érigé par Hadrien puis reconstruit après son effondrement au XVe siècle. Il est parcouru par des anges de chaque côté sculptés par Le Bernin.

P1150867De l’autre côté du Tibre se trouve la plupart des monuments de Rome. La Piazza del Popolo (place du peuple) se situe à l’une des anciennes entrées de la ville, dominée par la Villa Borghese. Trois églises encerclent la place, la Chiesa di Santa Maria del Popolo (qui donna son nom à a place), la Chiesa Santa Maria dei Miracoli et la Chiesa Santa Maria in Montesanto (ces deux dernières presque jumelles sur la photo).

P1150869Un autre point incontournable de la visite de Rome est la Piazza di Spagna (la place d’Espagne). Elle est nommée ainsi car c’est l’adresse de l’ambassade d’Espagne. Elle est notamment célèbre grâce à son escalier menant à l’église de la Trinité-des-Monts (Trinità dei Monti). Malheureusement lors de ma visite, l’église était en restauration (ça arrive beaucoup en Italie) et décorée d’une énorme pub pour une voiture, déception totale.

P1150873La fontaine de Trevi est le rendez-vous des amoureux à Rome. On se souvient tous de la scène mythique du film « la dolce vità » avec Anita Ekberg dans la fontaine sous les yeux d’un Marcello Mastroianni médusé. Elle est située au carrefour de trois rues, ce qui lui a donné son nom (tre vie en italien). Elle est effectivement très belle et imposante. Elle est presque cachée dans les petites rues alors que je l’imaginais trônant sur une grande place. Elle date du XVIIIe siècle mais les canalisations romaines arrivaient déjà à une fontaine à cet endroit précis. Ce sont d’ailleurs toujours les canalisations romaines qui alimentent la fontaine (ils sont forts ces Romains!). La tradition veut qu’on jette une pièce par-dessus son épaule dans la fontaine pour s’assurer de revenir dans la ville éternelle…et en plus, l’argent récolté va aux bonnes œuvres.

P1150876Piazza della Rotonda se trouve un des chefs d’œuvres de l’Antiquité, le Panthéon. C’est le bâtiment romain le mieux conservé du monde. On ne peut qu’être impressionné devant ce temple dédié à tous les dieux et se demander comment les Romains ont pu bâtir une telle coupole en leur temps. La coupole est la plus grande voûte de maçonnerie jamais construite. Son diamètre de plus de 43 mètres est égal à la hauteur du bâtiment. Un véritable exploit architectural. Situé sur un ancien temple, c’st l’empereur Hadrien qui le fit construire en 125. Aujourd’hui, il abrite surtout les tombes du roi Vittorio Emanuele II et celui de Raphaël.

P1150881Vous ne manquerez certainement pas de voir il Vittoriano sur la Piazza Venezia. Si le roi Vittorio Emanuele II reste un personnage obscur de l’histoire pour nous autres Français, il est pourtant le premier roi de l’Italie unifiée. Car l’Italie sous sa forme actuelle n’existe que depuis 1861. Il Vittoriano fut construit pour célébrer les 50 ans de l’unification (1911). D’un marbre blanc immaculé, on ne peut pas le rater. On peut y voir la tombe du soldat inconnu. S’il paraît un peu austère, il vaut pourtant le coup de monter à l’étage, la vue sur le Forum romain est imprenable.

P1150894Mais le monument numéro un incontestable des touristes c’est bien entendu le Colisée (il Colosseo). C’est le plus grand amphithéâtre romain jamais construit. Il fut inauguré par l’empereur Titus en 80 après J.-C. et était nommé amphithéâtre Falvien (du nom de la dynastie de l’époque). Il pouvait contenir plus de 50 000 spectateurs venus assister aux combats de gladiateurs. Je ne vous cacherai pas que mon groupe d’amis et moi sommes arrivés trop tard pour le visiter (fermé depuis 5 minutes…tout comme la chapelle Sixtine) et que j’en étais profondément déçue. Heureusement que j’ai jeté une pièce dans la fontaine de Trevi!

P1150893Juste à côté du Colisée, on peut voir un arc de triomphe. Il s’agit de l’Arc de Constantin. Il a été construit en 312 afin de célébrer la victoire de l’empereur Constantin Ier lors de la bataille du pont Milvio.

P1150886Non loin de là, j’ai satisfait mon envie de ruines romaines avec le Forum romain (ouvert plus tard). Le Forum (Foro romano) était le centre politique et religieux de Rome. Il est situé entre les collines du Capitole et du Palatin. Ci-contre, voici ce qu’il reste du Temple de Saturne. Il date de 497 avant J.-C. Dédié au dieu Saturne, c’est un des plus vieux temples de Rome. Il abritait le trésor de la ville.

P1150889A côté, on trouve un autre arc de triomphe, celui de Septime Sévère (Arco di Settimo Severo). Comme son nom l’indique, il est érigé en 203 pour honorer les victoires militaires de l’empereur Septime Sévère et de ses fils. On dit que son emplacement marquerait le centre de la Rome antique (umbilicus urbis).

P1150890Plus loin dans le forum, on trouve le Temple d’Antonin et Faustine. Il a été édifié en 141 en l’honneur de l’impératrice Faustine érigée en déesse à sa mort cette même année. Il fut ensuite consacré à l’empereur Antonin (son mari). Au VIIIe siècle, il est transformé en église.

P1150888Au fond du forum, on aperçoit le Temple de Castor et Pollux érigé en 489 avant J.-C. Derrière lui, c’est le Mont Palatin, une des sept collines de Rome. C’est ici que la légende de la fondation de la ville par Rémus et Romulus commence. Vu sa situation, c’est là que les empereurs et les riches de la ville firent construire leurs somptueuses villas. Il est agréable d’y grimper en fin de journée pour voir le coucher de soleil sur la ville.

Latium

Publicités