Helsinki

HELSINKI

Pour les habitués des capitales européennes telles Paris et Londres, Helsinki semble assez petite avec ses 600 000 habitants. En suédois, on dit Helsingfors. Tout est indiqué dans les deux langues dans la ville, pas forcément facile de savoir quel mot correspond à quelle langue d’ailleurs. Elle est située à l’extrémité sud du pays, au bord du golfe de Finlande. L’eau est très présente à Helsinki car elle est située sur une péninsule entourée de nombreuses îles.

P1130320

La cathédrale blanche (en finnois Helsingin tuomiokirkko), symbole d’Helsinki, est de confession luthérienne donc assez minimaliste. Elle est située sur la place du Sénat. Construite en 1830, ses petits dômes verts font un clin d’œil aux églises orthodoxes de Russie. Les escaliers qui mènent à l’entrée sont très raides.

.

P1130318.

Egalement situé sur la place du Sénat, voici le Palais du Gouvernement (en finnois Valtioneuvoston linna). Anciennement le siège du Sénat de Finlande, il est désormais le cabinet du Premier Ministre.

.

P1130323.

La bibliothèque Nationale de Finlande (en finnois kansalliskirjasto) est elle aussi située sur la place du Sénat.

.

IMG_1442

.

La gare centrale (en finnois Helsingin päärautatieasema) avec ses 4 statues massives d’hommes tenant des globes.

.

.

La cathédrale Uspenski (cathédrale de l’Assomption) sur l’île-quartier de Katajanokka fut construite en 1862 sur ordre du Tsar Alexandre II. Elle est la plus grande église orthodoxe d’Europe. Ce fut la première église orthodoxe dans laquelle j’ai mis les pieds, avec une certaine émotion…même si j’ai trouvé qu’elle était assez petite à l’intérieur.

 

P1130240

.

Le port d’Helsinki, complètement gelé en hiver avec ses bateaux figés dans la glace. Les Finlandais y font même du ski de fond.

.

P1130344

.

Vue sur Helsinki du haut de l’hôtel Torni (14 étages, rue Georgsgatan). On peut prendre un verre sur cette petite terrasse.

.

P1130599Ne pas passer à côté de Fazer, LE chocolatier finlandais (rue Kluuvikatu). Un peu cher, mais les chocolats y sont très bons et le chocolat chaud est exquis.

.

P1130547

.

Le Kiasma est le célèbre musée d’art contemporain d’Helsinki (inauguré en 1998, rue Mannerheimplatsen). Je ne comprends jamais rien à l’art contemporain mais ce musée était vraiment très chouette et je me suis bien amusée car il y avait des parties assez ludiques.

P1130480

.

Le Temppeliaukion Kirkko, littéralement « le temple dans le rocher » porte bien son nom. Il est creusé dans la roche ce qui apporte un caractère unique et mystique à cet endroit insolite (rue Lutherinkatu).

.

.

P1130492

.

Le monument Sibelius dans le parc Sibelius est composé de 600 tuyaux.

.

.

Le café Regatta (au fond du parc Sibelius) est un incontournable d’Helsinki. Il fait face à la baie et les Finlandais s’y retrouvent même en plein hiver pour un barbecue en tenues de ski! J’imagine qu’il doit être aussi agréable pour siroter au bord de l’eau pendant les chaudes journées d’été. En tout cas, c’était un spot parfait pour admirer le coucher de soleil de dingues sur la baie entièrement gelée.

.

Quelques petites spécialités locales: Tout d’abord, les Moomins! Cet espèce d’hippopotame est en fait un troll issu des livres de Tove Jansson. Lui et toute sa famille de Moomins sont des légendes dans leur pays, et même au-delà. Les incontournables Angry Birds sont la nouvelle égérie finlandaise (oui oui ils sont finlandais) et on les trouve à toutes les sauces: les jouets, les dentifrices, les glaces, les draps…absolument partout. Et puis quelques spécialités culinaires comme la viande de renne, le pâté d’ours ou le fromage de jument.

.


ILE DE SUOMENLINNA

Classée au patrimoine de l’UNESCO, l’île de Suomenlinna (ou Sveaborg en suédois, au large d’Helsinki) fut d’abord une forteresse maritime à partir de 1748, occupée par la Suède, puis par la Russie, puis transformée en prison. Son nom signifie « le fort de Finlande ». L’été, c’est un peu le terrain de jeu des habitants d’Helsinki où sont organisés des concerts et des activités sportives. En hiver, cet archipel montre un aspect beaucoup plus lugubre et désert, mais fascinant. Elle a un côté « Shutter island » qui met un peu mal à l’aise, on a presque l’impression que des fantômes pourraient surgir et on n’a pas trop envie de rater le dernier ferry pour Helsinki. Je pense que c’est vraiment le fait de l’avoir visitée l’hiver sous la neige et le ciel gris, et sans touristes. L’été, ça doit être plus accueillant! Petite note spéciale pour le café Vanille à l’entrée avec ses savoureux gâteaux. Et puis en prime, la traversée sur le ferry est quand même super sympa avec une jolie vue sur la ville (et le ferry est gratuit si je me souviens bien).

Finlande

Publicités