Visiter l’Hôtel de la Marine à Paris

Vous êtes assurément passés devant l’Hôtel de la Marine lors d’une visite à Paris. Situé place de la Concorde, il fait partie de ces bâtiments qui sont dans le décor, mais qu’on ne remarque pas forcément. Tout comme son jumeau, l’hôtel de Crillon, il m’a toujours intriguée. Cependant, je le savais fermé au public…jusqu’à récemment! Après une restauration minutieuse de trois ans, ce bâtiment emblématique de Paris a ouvert ses portes en juin 2021. La visite est un voyage dans le temps, avec une vue imprenable sur la place de la Concorde.

La restauration de l’Hôtel de la Marine

L’hôtel de la Marine avait fermé ses portes en 2015 lors du déménagement du ministère de la Marine. Pendant les trois années de restauration, les équipes du Centre des monuments nationaux se sont attelées à restituer le bâtiment dans son écrin d’origine du XVIIIe siècle. Il faut d’ailleurs parler de « restitution » plutôt que de rénovation puisque le but était bel et bien de retirer les couches plus modernes pour retrouver les murs et les décors dans leur état originel. Il a fallu effacer l’occupation de deux siècles du ministère de la Marine et de ses bureaux, retrouver les volumes originaux et la patine des murs.

Néanmoins, ce qui frappe lorsqu’on entre dans la cour de l’intendant pour débuter la visite, c’est la modernité des lieux. En effet, une verrière incroyable est venue magnifier la cour laissant pénétrer la lumière.

L’histoire de l’Hôtel de la Marine

J’ignorais tout de l’histoire de l’Hôtel de la Marine avant ma visite, si ce n’est qu’il avait abrité le ministère de la Marine. C’est en 1748 que l’histoire commence lorsque Louis XV décide de faire construire une grande place pour marquer son règne. À l’époque, les Champs-Élysées sont encore une forêt. L’architecte royal Ange-Jacques Gabriel entreprend de dégager la perspective entre la Seine et l’église de la Madeleine. Dix ans plus tard, une statue de Louis XV trône au milieu de cette place bordée par deux palais de style classique…ou plutôt des façades de palais! Les bâtiments n’existent pas encore mais Louis XV décide de vendre. À gauche, ce sera vendu à des particuliers (le futur Hôtel de Crillon), et à droite, le futur bâtiment deviendra le Garde-Meuble royal.

Le Garde-Meuble royal est l’administration chargée de la gestion du mobilier et des objets d’art pour les demeures royales, ce qui est un peu comme le Mobilier national d’aujourd’hui. Entré en fonction en 1767, l’intendant Pierre-Elisabeth de Fontanieu va également en profiter pour aménager ses appartements. Le bâtiment comprend donc un entrepôt, un atelier, les logements du personnel et les appartements d’apparat.

En 1777, Fontanieu convainc le jeune roi Louis XVI d’ouvrir le Garde-Meuble au public pour présenter les collections royales, les joyaux de la couronne et les cadeaux faits par les ambassadeurs. Certes, il ne sera ouvert qu’un mardi par mois, mais il sera gratuit et marquera la naissance du concept de musée d’arts décoratifs à Paris. La suite de l’histoire est plus tumultueuse. À la Révolution, le Garde-Meuble est pillé, les armes d’apparat servent à prendre la Bastille et les joyaux de la couronne disparaissent. La place Louis XV est rebaptisée « place de la Révolution » puis « place de la Concorde » en 1795. Le Garde-Meuble devient l’Hôtel de la Marine. L’obélisque n’arrivera qu’en 1836.

Les appartements d’apparat

La visite se fait à l’aide d’un confident, comprenez un audioguide nouvelle génération. Il n’y a plus qu’un casque qui diffuse les commentaires et anecdotes automatiquement selon la pièce dans laquelle on se trouve. Plus besoin de boîtier ou d’écran pour taper des numéros de salles. L’expérience se veut immersive. Si la visite commence par des pièces assez sobres dans lesquelles on peut admirer la patine d’origine des murs, on passe vite au niveau au-dessus et à une décoration plus luxueuse. L’intendant Fontanieu dépensait sans compter.

On entre même dans l’intimité de l’intendant en visitant sa chambre, la salle de jeux ou encore sa salle de bain. Les pièces ont toutes été aménagées avec soin. Les équipes du Centre des monuments nationaux ont fouillé les réserves du Mobilier national pour retrouver les objets orignaux ou proches grâce aux inventaires très détaillés du Garde-Meuble. On a ainsi presque l’impression que les occupants sont sortis quelques minutes auparavant, laissant leur partie en cours dans la salle de jeux, ou s’apprêtant à aller prendre leur bain.

Il y a deux pièces qui m’ont particulièrement marquée lors de ma visite de l’Hôtel de la Marine. La première est la bibliothèque qui, de prime abord, n’est pas vraiment intéressante. Et pourtant, c’est dans cette petite pièce avec une fenêtre donnant sur la loggia qu’a été signé le procès-verbal d’exécution de Marie-Antoinette en 1793, puis son acte de décès. Mon deuxième endroit marquant est plutôt un objet. Sous ce lustre imposant (photo de droite) se trouve le bureau de Victor Schœlcher, alors sous-secrétaire d’État aux Colonies, sur lequel il a signé le décret d’abolition de l’esclavage, libérant ainsi 250 000 esclaves en 1848.

Les salons d’apparat

Et puis, on arrive finalement aux salons d’apparat et leur explosion de dorures. Un petit air de Versailles au cœur de Paris! On ne peut qu’imaginer les bals et les réceptions qui ont eu lieu ici. On y apprend toute l’histoire de la place de la Concorde et celle des marins renommés. Par contre, je n’ai pas trouvé les écrans-miroirs du salon très utiles, puisqu’on n’y voit pas grand-chose à cause de la lumière de la pièce.

La loggia et la vue sur Paris

La sortie sur la loggia, c’est un peu le clou du spectacle. Après avoir traversé toutes ces pièces chargées d’histoire, c’est l’extérieur qui nous appelle. Avoir la place de la Concorde à nos pieds, c’est un changement complet de perspective sur cette vue si classique de Paris.

CARNET PRATIQUE

  • 2 place de la Concorde (bâtiment de droite)
  • ouvert tous les jours de 10h à 19h
  • 4 visites au choix avec le confident: 13€ (45 min) ou 17€ (1h30)
  • site officiel Hôtel de la Marine pour réserver vos billets

11 réflexions sur “Visiter l’Hôtel de la Marine à Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.