L’expérience médiévale au château de Monts-sur-Guesnes

Situé à 15 km de Loudun et à 45 min de Poitiers, le château de Monts-sur-Guesnes est la nouvelle attraction touristique au nord du département de la Vienne. Mêlant animations numériques et activités pratiques, la visite nous plonge au cœur du Poitou du Moyen Âge à travers huit salles scénographiées et des jeux en extérieur. À la fois instructif et ludique, ce château du XVe siècle est loin des musées poussiéreux et laisse place à l’interactivité plutôt qu’à de longs panneaux à lire.

Dans les pas d’Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de Lion

La visite débute en compagnie de la célèbre Aliénor d’Aquitaine et de son fils le roi Richard Cœur de Lion. Comment passer à côté de l’histoire d’Aliénor, reine de France (épouse de Louis VII) puis d’Angleterre (épouse d’Henri II Plantagenêt) ? Duchesse d’Aquitaine et comtesse de Poitiers, cette femme de caractère et de pouvoir a marqué le Moyen Âge comme aucune autre. J’ai toujours trouvé son histoire fascinante, une femme puissante qui n’hésitait pas à aller chercher ce qu’elle voulait. Elle demeure une figure emblématique de la région. L’histoire d’Aliénor et de Richard se raconte comme un livre ouvert à travers une douzaine d’écrans aux magnifiques illustrations qui retracent les moments importants de leurs vies. Aliénor repose d’ailleurs à quelques kilomètres de Monts-sur-Guesnes, à l’abbaye royale de Fontevraud.

C’est ensuite avec des panneaux interactifs que l’on découvre un peu plus l’époque d’Aliénor grâce à des écrans de jeux tactiles. À nous de compléter les terres appartenant au Royaume d’Aliénor, de répondre aux quiz des chevaliers, de tirer à l’arc pour faire tomber la couronne du roi Jean sans Terre, de choisir son troubadour préféré (façon auditions de The Voice avec un buzzer) ou encore de traduire les poèmes en langue d’oc.

L’histoire du Poitou

Dans la salle des cartes, nous sommes invités à regarder une vidéo sur un grand écran comme un parchemin qui raconte l’histoire du Poitou, un peu à la façon du générique de Game of thrones. C’est une bonne occasion d’en découvrir plus sur la région.

C’est ensuite dans la salle du ruban du temps que nous sommes dirigés. Il s’agit d’une immense fresque en 3D animée qui reprend l’histoire du Poitou, du Paléolithique jusqu’à l’ouverture du Futuroscope. C’est une façon originale de rencontrer les personnages de notre région, comme Rabelais ou Descartes, et son patrimoine. Sur le côté, on trouve aussi des objets illustrant les différentes périodes, ainsi que des écrans pour en apprendre plus ou répondre à des quiz.

Des salles immersives

Après avoir traversé la cour du château, nous sommes invités au banquet d’Aliénor. Cette reconstitution prend vie grâce aux tables animées par un mapping, aux écrans derrière nous sur lesquels défilent des personnages médiévaux et bien sûr grâce à l’apparition de la reine elle-même. Il manquait juste un vrai verre d’hydromel pour nous y croire!

La dernière grande salle est le salle de jeux. Soigneusement décorée, on peut découvrir des jeux de société médiévaux comme l’ancêtre du jeu de dames. L’équipe du château explique patiemment comment jouer à tous ces jeux qui ont pour la plupart disparu aujourd’hui. Il y a aussi une table interactive olfactive pour deviner les épices de l’époque. On peut aussi se déguiser en gente dame et gentilhomme histoire de faire une photo sur le trône prévu à cet effet, ou simplement se rendre compte du poids d’un casque de chevalier (ma grande frustration de la visite est de ne pas avoir eu le temps de le faire!).

Par une porte telle un pont-levis, on accède au clou du spectacle avec la salle immersive de la Guerre de Cent ans. Avec des écrans géants tout autour de nous, on nous conte de façon très moderne cet épisode (parfois sanglant) de l’Histoire de France avec l’illustre Jeanne d’Arc et son passage dans la région, ainsi que la bataille de Nouaillé-Maupertuis de 1356 (trop méconnue des Français, mais très célèbre chez nos amis les Anglais).

Les activités à l’extérieur

C’est sous une chaleur de plomb que je découvre l’extérieur du château. Par 40°C, il est difficile de faire les activités en plein air. Il y a pourtant beaucoup à faire avec des jeux de société médiévaux sous des tentes, des jeux d’adresse, de construction, et même un parcours acrobatique pour chevaliers en herbe. On peut même apprendre à tirer à l’arbalète. Cependant, on est tout de suite attiré par les trois machines impressionnantes dans la cour: le trébuchet, le couillard et la bricole. Avec l’aide de l’équipe du château, on s’essaie même à un tir de bricole, tir réussi puisque nous avons réussi à envoyé le ballon dans le champ voisin! Rien de tel qu’expérimenter l’Histoire!

Inauguré en juin 2022, cet historial du Poitou est un projet ambitieux, élaboré avec les historiens locaux (dont Frédérick Gersal, le parrain du site) qui n’en est qu’au début de son histoire. Adaptées aux petits comme aux grands, les scénographies et les expériences immersives permettent de découvrir l’histoire du Poitou de façon ludique et j’étais étonnée d’y passer plus de trois heures.

*Visite réalisée dans le cadre d’un Instameet (merci à @Igers_Poitiers à et l’équipe du château de Monts-sur-Guesnes)

CARNET PRATIQUE

  • site officiel: Château de Monts-sur-Guesnes
  • 45 min en voiture au nord de Poitiers
  • billet d’entrée: 11€ (adulte) et 8€ (enfant de 4 à 16 ans)
  • ouvert tous les jours de 10h à 19h jusqu’au 31 août, puis de 10h à 18h jusqu’au 13 novembre
  • restauration sur place
  • prévoir 3h de visite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.