New York City

Qui ne rêve pas d’aller à New York un jour? Cette ville-monde attire la planète entière. Etre à New York, c’est un peu comme sauter dans notre écran de télévision ou de cinéma. On a tellement l’habitude de voir New York sur nos écrans qu’on s’y sent un peu comme à la maison. On n’est jamais vraiment perdu à New York. C’est d’ailleurs assez bizarre de marcher dans une ville pour la première fois tout en connaissant ses bâtiments par cœur. J’ai eu la chance de partir à New York juste avant Noël, et comme dans les films, New York à cette période a vraiment quelque chose de magique. C’est la plus grande ville des Etats-Unis et elle s’articule autour de ses 5 boroughs (arrondissements), Manhattan, Brooklyn, le Bronx, le Queens et Staten Island. Il faut avouer que si on ne passe qu’un court séjour à New York, on reste souvent dans le borough de Manhattan.

Manhattan

Pour rendre la visite plus claire, je partirai de Central Park en haut de Manhattan pour descendre jusqu’à la baie.

DSCN4949Central Park est le poumon vert de New York. Il est véritablement immense, il couvre pas moins de 341 hectares de la 59e rue (au sud) jusqu’à la 110e rue (au nord), de Central Park West (à l’ouest) à la 5e avenue (à l’est). Il faudrait sûrement une journée entière pour en faire le tour et voir tous ses recoins. Là encore, marcher dans Central Park nous rappelle des scènes de films cultes un peu partout. En arrivant par le sud, vous trouverez probablement la fontaine de Bethesda avec son ange (ci-dessus). Il y a souvent des musiciens sur cette esplanade. Je suis tombée sur un saxophoniste le jour où j’y suis allée, avec le décor c’était juste un moment magique. DSCN4943
Au XIXème siècle, New York grandissait à vue d’œil et les habitants commençaient à étouffer, ils réclamaient un espace vert pour respirer à l’instar d’Hyde Park à Londres ouvert au début du siècle. Central Park ne fut achevé qu’en 1873. Il comporte 7 lacs, 36 ponts (Bow Bridge ci-contre), de nombreux terrains de sport, des statues, un zoo, un petit château, un coin pour jouer aux échecs…Par endroits, on peut tout simplement s’allonger dans l’herbe du parc, et puis un peu plus loin, on se croirait en forêt. On y est tranquille, à l’abri des bruits et des sirènes de la ville, c’est assez étonnant.
DSCN4920Au milieu du parc se trouve le petit lac de Turtle Pond au bord duquel on peut trouver le petit château du Belvedere. Ce petit château n’a rien de très impressionnant, il fait même un peu décor carton-pâte pour le cinéma (et il figure lui aussi dans de nombreux films d’ailleurs). Mais la vue de sa terrasse est assez chouette. Ici c’est la vue vers l’Upper East Side (le quartier super chic de New York) et sur le Metropolitan Museum (caché par les arbres).
DSCN4938De l’autre côté du parc (côté Upper West Side), on peut voir ici le lac (the Lake, c’est son nom) avec The Majestic (à gauche), le Dakota Building (au milieu) et The San Remo Apartments (les deux tours à droite).

DSCN4953.

Et puis il y a ce petit endroit dans le parc appelé Strawberry Fields (forever). Si ce nom vous dit quelque chose, c’est que c’est le titre d’une chanson des Beatles. Cet endroit a été rebaptisé en 1985 en l’honneur de John Lennon qui aimait s’y promener. En effet, l’entrée de Strawberry Fields se situe juste en face le Dakota Building, là où John Lennon habitait. C’est devant son immeuble que Mark Chapman l’assassina le 8 décembre 1980.
DSCN4957Dans Strawberry Fields, il y a aussi une grande mosaïque où l’on peut lire « imagine », le titre pacifiste le plus connu de John Lennon. Cet endroit est un mémorial et le silence y est de rigueur. Chaque jour, des personnes du monde entier y viennent pour rendre hommage au chanteur de Liverpool.

DSCN5155Le plus dur est de savoir par quoi commencer, il y a tellement de choses à voir à New York qu’une semaine intense n’y suffirait pas. Choisir de prendre un peu de hauteur est un bon point de départ. Plusieurs gratte-ciel proposent une vue sur la ville mais je conseille de monter en haut du Rockefeller Center sur la 5e avenue (ci-contre). Le gratte-ciel en lui-même n’est pas très beau, il date de 1933. Il mesure 259 mètres de haut et on peut monter à son sommet, le « Top of the Rock » pour $30. DSCN5134
Il y a toujours beaucoup de monde mais je pense que la vue vaut plus le coup que celle de l’Empire State Building parce que justement, on peut voir l’Empire State Building qui trône au milieu du paysage au sud (ci-contre). Il y a plusieurs niveaux pour la vue jusqu’à la terrasse plein-air au 70ème étage (attention le vent y souffle assez fort).
DSCN5106Côté nord, c’est le fameux Central Park qui s’étale devant nos yeux, une façon de constater sa grandeur. A gauche du parc, on peut voir l’Upper West Side, et à droite se trouve l’Upper East Side, le quartier très huppé de New York. Au-delà du parc, on peut apercevoir Harlem.
DSCN5120Ce qui m’a aussi fascinée, après avoir admiré la vue sous tous les angles pendant des heures, c’est aussi les toits de New York. Voir toute la vie en format « fourmis », ces rues si droites et ces toits que d’en bas on n’imagine pas. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai surtout été frappée par tous les réservoirs d’eau sur les toits, je ne les imaginais que dans la campagne américaine. J’aurais pu passé beaucoup d’heures à observer cette vie en-dessous comme on a rarement l’habitude de la voir.
DSCN5105Et puis Noël à New York ne serait pas Noël sans la patinoire au pied du Rockefeller Center. A vrai dire, je l’imaginais plus grande tellement je l’ai vue dans les films et téléfilms de fin d’année.
.
.

Je n’ai pDSCN5260as résisté à revenir une fois la nuit tombée pour admirer les décorations. Le pied du Rockefeller Center est assez exigu et, ne vous fiez pas à la photo ci-contre, c’est absolument bondé de monde tous les soirs à l’approche de Noël. Surtout qu’au même endroit il y a aussi les animations de la devanture du magasin Saks. Mais c’est vraiment comme dans les films avec le grand sapin au fond (encore une fois, je l’imaginais un peu plus grand). Personnellement, j’ai eu un gros flashback du petit Kevin dans « Maman j’ai encore raté l’avion » (film qui se passe à Noël à New York).

DSCN5180Dans le complexe du Rockefeller Center (qui comprend plusieurs immeubles), on trouve aussi le Radio City Music Hall. Il est situé derrière le gratte-ciel principal. Inaugurée en 1932, c’est encore de nos jours une salle de concerts légendaire. Avec ses 6000 places, c’était même la plus grande salle de cinéma du monde lorsqu’elle a ouvert ses portes.

.

DSCN5170Toujours sur la 5e avenue, juste en face du Rockefeller Center, se trouve la cathédrale Saint Patrick. Elle est comme une anomalie au milieu de tous ces gratte-ciel modernes. Elle paraît si petite pour une cathédrale, mais c’est sûrement à cause de ce qui l’entoure. Elle date de 1878 et est le siège de l’archidiocèse de New York. C’est la plus grande cathédrale de confession catholique du pays (les Américains sont majoritairement protestants).

DSCN5239En remontant la 5e avenue vers Central Park, vous tomberez sur une foule amassée devant le numéro 727. C’est le magasin Tiffany & Co rendu célèbre par la non-moins-célèbre Audrey Hepburn dans le film « Diamants sur canapé » (Breakfast at Tiffany’s étant son titre original). Prévoir un portefeuille assez fourni si vous voulez y faire des emplettes.

DSCN5183Non loin de là sur la 53e rue se trouve le Musée d’Art Moderne, communément appelé MoMA. J’avoue avoir fait la queue sur deux blocks avant d’y rentrer donc il faut parfois s’armer de patience mais il est remarquable et rempli de chefs-d’oeuvre. J’étais ainsi très surprise d’y trouver des tableaux de Van Gogh (dont mon préféré La nuit étoilée) ainsi que des tableaux de mon artiste moderne favori Mark Rothko. Dans cette importante collection, vous pourrez aussi voir du Picasso, Matisse, Dali, Warhol, Pollock, Braque, Cézanne…bref, beaucoup beaucoup d’œuvres connues (même pour les personnes qui ne s’intéressent pas d’habitude à l’art). C’est un musée incontournable.

DSCN5213A deux rues de là se trouve le temple de la comédie musicale et du théâtre depuis le XIXe siècle: Broadway. Une quarantaine de salles sont a proximité, il y en a pour tous les goûts avec plus de 13 millions de spectateurs chaque année.

.

.

DSCN4903Qui se promène sur Broadway finira toujours à Times Square. C’est le premier endroit que j’ai vu à New York étant arrivée en fin de journée…le meilleur moyen de se prendre une claque à l’Américaine. C’est comme être au centre du monde. Le terme « nuit blanche » prend ici tout son sens, c’est littéralement comme être en plein jour avec tous ces néons autour.

DSCN4905.

Il y a toujours une grande foule et des taxis partout. Un vrai tourbillon quand on débarque tout juste.

.

DSCN5068Comme je suis férue de politique internationale, j’ai absolument tenu à aller voir le siège des Nations Unies (ONU). Il est situé au bord de l’East river, près de la gare de Grand Central. C’est un bâtiment que l’on voit si souvent avec les drapeaux de ses 193 pays membres côte à côte. Ici se discutent les grandes questions de ce monde, la guerre et la paix. Il est possible de visiter cette institution. Pour des raisons de sécurité, il faut réserver à l’avance et passer un contrôle assez drastique. Les visites sont guidées et très instructives. Bref, moi j’ai adoré…mais je reconnais qu’il faut peut-être être intéressé par le sujet à la base.

DSCN4913Du coup, hop un petit tour à la gare de Grand Central. Le hall central est tellement connu avec ces photos des années 1930 en noir et blanc où l’on voit la lumière percer comme des projecteurs. J’avais cette image-là dans ma tête. Et effectivement, la lumière dans cette gare est assez exceptionnelle. Elle accueille 750 000 voyageurs par jour. Du haut des escaliers, j’ai regardé toutes ces silhouettes marchant à vive allure, se croisant sans se voir et pourtant sans se bousculer.

DSCN5244Juste à côté se trouve le Chrysler Building, qui est pour moi le plus beau gratte-ciel de New York par son esthétisme même s’il n’est pas le plus haut. Il fut pour quelques mois l’immeuble le plus haut du monde (318m), avant l’ouverture de l’Empire State Building (381m). Il a été construit par la fondateur de la firme automobile Chrysler. Il est très reconnaissable avec son style Art Déco et sa flèche en acier qui est censée représenter la forme d’un radiateur de voiture. Il a cet air de Gotham City avec ses têtes d’aigles comme des gargouilles des temps modernes. Et quand le soleil se reflète dans sa flèche, il révèle sa splendeur. On ne peut malheureusement pas y monter.

DSCN4866

Toujours dans le même quartier, quelques blocks plus bas, on tombe sur l’incontournable Empire State Building. Ouvert en 1931, il était à cette époque le plus haut de la ville et le demeura jusqu’à la construction des tours jumelles du World Trade Center. Il domina à nouveau la ville après les attentats de 2001 (jusqu’à la construction du One World Trade Center en 2013). J’avoue que j’aurais aimé qu’il reste le toit de New York.

DSCN5301Juste à côté de l’Empire State Building se trouve le fameux Madison Square Garden. J’étais assez surprise en fait de voir qu’il est beaucoup plus petit (de l’extérieur) que ce que j’imaginais. C’est sûrement la salle de concert la plus connue au monde avec ses 20 000 places. Il accueille aussi des événements sportifs comme du basket ou du hockey, ainsi que des meetings politiques.

DSCN4873Situé entre l’Empire State Building et le Madison Square Garden, il y a le magasin Macy’s. C’est un peu l’équivalent de nos Galeries Lafayette. Il se vante d’être le magasin le plus grand du monde (il occupe quand même tout un block). A la période de Noël, il est littéralement assailli de clients et d’enfants léchant les vitrines avec leurs animations. Bref, une véritable institution!

DSCN5311En descendant encore sur Broadway, on tombe sur un autre symbole de New York, le Flatiron Building. Il tient son nom de sa forme triangulaire ressemblant à un fer à repasser. Il est situé aux angles de la 5e avenue, Broadway et de la 23e rue. C’est un de mes bâtiments préférés à New York car je le trouve très élégant avec son style Beaux-Arts. C’est le premier building a avoir été construit avec une structure en acier, technique qui ouvrit la voie aux gratte-ciel toujours plus hauts. Il date de 1902.

14657_208269302302_7818789_nWashington Square est un autre endroit emblématique de New York (surtout si comme moi vous regardiez la série « Friends » ou si vous connaissez « Quand Harry rencontre Sally » par cœur). Il est situé plus au sud, dans le quartier de Greenwich Village, près de l’Université de New York (NYU). J’y ai eu un moment « wow, je suis à New York comme dans les films ». L’arc qui trône sur la place date de 1895 et commémore le centième anniversaire de la présidence de George Washington. J’ai passé un bout petit bout de temps sur cette place à observer les gens, les étudiants qui se rencontraient, les retraités qui jouaient aux échecs. Il y a aussi un grand orme appelé le hangman’s elm qui aurait servi à pendre les condamnés. Je l’ai contemplé longtemps…

DSCN4984Toujours en descendant Manhattan, le quartier de Little Italy se découvre rien qu’avec ses enfilades de pizzerias. Même si désormais il ne reste pas beaucoup d’Italiens dans le coin, le quartier a quelque chose d’un autre temps. Il est « typique » de l’image que j’avais de New York avant d’y aller, avec ses escaliers de secours courant tous les immeubles (ce qui en fait est assez rare). Et puis y’a ce côté mafioso vu dans Le Parrain plutôt folklorique.

DSCN4988Juste à côté de Little Italy, c’est le quartier de Chinatown qui prend de plus en plus de place. C’est assez rigolo car tout d’un coup, tout est écrit en chinois. Le McDonald’s a une forme de pagode, une statue de Confucius veille sur le quartier…La magie de New York fait qu’on peut changer de monde en changeant de rue.

DSCN4994En bas de Chinatown, on entrevoit le célèbre pont de Brooklyn (voir un peu plus bas sur la page).

.

.

DSCN5229Cette photo est totalement obsolète aujourd’hui mais lors de ma visite fin 2009, le site de Ground Zero était encore plus ou moins vierge…là où désormais se dresse la tour de One World Trade Center. Ca m’avait d’ailleurs surprise, car j’imaginais que 8 ans après les attentats, le chantier serait plus avancé que ça. Du coup, j’ai pris un peu plus la mesure de ce qui s’est passé ici, de voir que l’endroit est en fait assez petit, de voir qu’il ne reste plus rien, et de voir que même après 8 ans, des gens viennent quotidiennement rendre hommage aux victimes.

DSCN5219A deux pas de là, c’est le centre de la finance mondiale qui s’expose dans la petite rue de Wall Street. Je ne l’imaginais pas si petite cette rue si connue. Son nom désigne le mur qui définissait les limites de la ville à l’époque des colons hollandais de la Nouvelle-Amsterdam (premier nom de New York). C’est désormais le siège de la plus importante bourse du monde depuis 1792.

DSCN4967Même si j’ai étonnamment beaucoup marché pour visiter New York, le métro reste un moyen de transport indispensable. Il est un peu compliqué il faut l’avouer, mais il est très pratique.

.

Brooklyn

DSCN4998Il n’a pas l’air comme ça, mais le pont de Brooklyn (Brooklyn Bridge) mesure près de deux kilomètres de long…1825 mètres pour être précise. C’est pourquoi beaucoup de touristes ne le traversent pas en entier. Il relie, comme son nom l’indique, les boroughs de Manhattan et Brooklyn. Il a été construit en 1883 par John Augustus Roebling.

DSCN5008.

.

Les voitures circulent sous vos pieds, mais on n’y prête pas longtemps attention tellement la traversée est chouette.

14657_208269357302_4701265_n.

On peut voir jusqu’à la Statue de la Liberté qui paraît si minuscule à côté des gratte-ciel (ci-contre en tooout petit à gauche sur la photo). Ici, c’est la vue du côté Manhattan.

DSCN5007

.

Et là, c’est le côté Brooklyn. De quoi faire des photos-touristes indispensables!

.

.

Staten Island

DSCN5017J’avoue ne pas avoir mis les pieds à proprement dit sur Staten Island. Mais un des bons plans à savoir pour visiter New York, c’est de prendre le ferry qui part de la pointe sud de Manhattan (Terminal Whitehall dans Battery Park) pour aller jusqu’à Staten Island. Le trajet est gratuit (oui oui) et dure une petite demi-heure. A bord de ces ferries oranges facilement reconnaissables, vous aurez une vue imprenable sur Manhattan et ses gratte-ciel. DSCN5028Je conseille d’ailleurs de calculer la traversée au moment où le soleil commence tout juste à se coucher. Les couleurs sont magnifiques. En traversant l’Upper Bay, j’ai pris conscience du côté maritime de New York. J’étais habituée à Paris et Londres, où la Seine et la Tamise ont un rôle prépondérant, mais une ville aussi énorme que New York en bord de mer c’est assez étonnant. En tout cas, c’est un aspect de New York que je n’avais pas vraiment appréhendé avant d’y venir. Staten Island paraît si loin de l’excitation de la Grosse Pomme. J’étais vraiment surprise de la distance entre l’île de Manhattan et l’île de Staten.
DSCN5024Un autre avantage de cette traversée gratuite est qu’elle passe près de deux icônes de New York, la Statue de la Liberté et Ellis Island. Je n’avais que 4 jours à New York, et donc des choix à faire. De plus, la Statue de la Liberté était fermée lors de mon voyage. Alors pouvoir la voir quand même, c’était vraiment un bonus pour moi. Faut-il le rappeler que la statue a été offerte par le peuple français aux Américains pour fêter le centenaire de la Déclaration d’indépendance en 1886. Elle a été construite en France par le sculpteur Auguste Bartholdi. Elle était la première chose que les immigrants apercevaient lorsqu’ils arrivaient en Amérique. Tout un symbole.
14657_208269387302_1023645_n - CopieNon loin de la Statue de la Liberté se trouve Ellis Island. Tous les immigrants de 1892 à 1954 sont passés par cette île de transit soit plus de 12 millions de personnes. Ils étaient interrogés et inspectés pour déceler d’éventuelles maladies. Ils risquaient de ne pas être admis en Amérique et d’être renvoyés d’où ils venaient, ou encore d’être mis en quarantaine. C’est aujourd’hui un musée.
DSCN5055Si vous avez choisi la fin de journée pour effectuer la traversée, vous aurez la chance de faire le chemin du retour (il faut changer de ferry) à la nuit tombée. New York vous offre alors ses plus belles lumières, tout à fait magique!! Les ferries sont assez fréquents (toutes les demi-heures en journée, un peu plus pendant les heures de pointe).

NYC

Publicités