Edimbourg

Edimbourg (Dùn Èideann en gaélique écossais) est la capitale de l’Ecosse depuis 1437, même si la plus grande ville du pays est Glasgow. Située au bord de la mer et composée de plusieurs collines, Edimbourg est dominée par son château du XIe siècle. Les Ecossais la surnomment « Auld Reekie » (la vieille noircie) en raison de ses bâtiments sombres et ses airs austères. C’est pourtant une ville agréable et très vivante, avec un côté médiéval dans la vieille ville, et un côté géorgien dans la « nouvelle » ville. Arpenter les rues d’Edimbourg, c’est passer son temps à monter et descendre mais dans un cadre enchanteur (ça motive!).

Le château d’Edimbourg

C’est l’attraction principale d’Edimbourg. Il domine la ville depuis le XIe siècle. Plus qu’un château, il fut une véritable forteresse pour les monarques écossais. Donc, certaines parties du château sont dédiées aux guerres et aux soldats. On peut y voir les Honneurs  de l’Ecosse (les joyaux de la couronne).

Royal mile

Le Royal Mile est, comme son nom l’indique, une rue d’un mile de long qui part du château d’Edimbourg en haut pour finir devant le palais d’Holyrood tout en bas. C’est l’endroit touristique de la ville par excellence. On y trouve un musée du whisky, la tour de la Camera Obscura, the Hub, une grande boutique du tartan, la cathédrale St Giles, le musée d’Edimbourg, le Parlement écossais… Le rue est évidemment truffée de boutiques pour ravir les touristes.

La cathédrale St Giles

C’est le siège de l’Eglise d’Ecosse et l’église-mère du presbytérianisme. Elle a été fondée au XIIe siècle et est dédiée au saint patron de la ville Saint Giles. A l’intérieur de la cathédrale se trouve la chapelle du Chardon érigée début 1900.  Elle est dédiée aux chevaliers de l’Ordre du Chardon (fondé en 1687). Le plafond est assez remarquable avec ses sortes de choux-fleurs renversés. On peut même y voir des anges avec des cornemuses.

Les closes

En vous promenant le long du royal mile, vous remarquerez certainement les entrées des closes. Ce sont de petites ruelles disséminées dans la vieille ville. Certaines mènent tout simplement à des cours d’habitations ou de commerce, d’autres relient de plus grandes artères. La nuit, il est facile de s’imaginer des histoires de fantômes hantant les closes.

Le parlement écossais

Le nouveau parlement d’Ecosse (Pàrlamaid na h-Alba en gaélique écossais)se situe tout en bas du Royal Mile. L’Ecosse n’avait plus eu de parlement depuis l’Acte d’Union de 1707 (qui avait créé le parlement britannique). C’est le Scotland Act de 1998 qui réinstalla cette institution en donnant un peu plus d’indépendance à l’Ecosse au sein du Royaume-Uni. Le parlement est monocaméral. Le bâtiment en lui-même est intéressant. Il a été construit en 2004 par l’architecte espagnol Enric Miralles. Il est tout biscornu, couvert en partie par du bois, avec des pierres claires, des espaces d’eau et ouvert sur un grand parc adjacent à Arthur’s Seat.

Le palais d’Holyrood

Tout en bas du royal mile on trouve le palais d’Holyrood. C’est une résidence royale depuis 500 ans, et c’est donc la résidence officielle de la reine Elisabeth II quand elle vient en Ecosse. La visite est beaucoup plus rapide que le château d’Edimbourg. L’intérieur est de style baroque.

Arthur’s Seat et Salisbury Crags

Arthur’s Seat (le siège d’Arthur) est la colline à côté du parlement, c’est un ancien volcan. Elle culmine à 250m et est au centre de la ville…ce qui peut paraître assez curieux mais tellement agréable. On peut y grimper facilement pour avoir une jolie vue sur la ville.

National museum of Scotland

Ce musée célèbre tout ce qui est écossais. Si vous êtes intéressés par l’Histoire fascinante de ce pays, toute une aile y est consacrée, des Celtes jusqu’à aujourd’hui. Vous pourrez notamment voir les figurines de Lewis, un jeu d’échec du XIIe siècle (que vous reconnaîtrez peut-être du premier film d’Harry Potter). Dans l’autre partie du musée du côté de la grande verrière, les collections sont axées sur la technologie, la science (allez dire bonjour à Dolly, le premier clone!), la mode etc. Et surtout, n’oubliez pas de monter sur la terrasse pour une magnifique vue sur la ville et le château.

Le cimetière de Greyfriars

Le cimetière de Greyfriars a une atmosphère assez spéciale. En effet, certaines tombes sont carrément ancrées dans les murs des maisons adjacentes. Il est réputé pour ses nombreux fantômes et pour avoir été une source d’inspiration pour certains personnages d’Harry Potter. Mais ce cimetière est surtout connu pour l’histoire de Bobby. Pour résumer, un petit chien du nom de Bobby est resté 14 ans dans le cimetière à veiller la tombe de son maître (jusqu’à sa propre mort en 1872) ne quittant la tombe qu’une fois par jour à 13h pour aller chercher à manger là où son maître l’emmenait tous les jours à la même heure. Il y a même une petite statue du fameux chien.

Calton hill

La colline de Calton domine le parlement de l’autre côté. On y voit une sorte de monument antique (le National Monument of Scotland) érigé en 1826 en hommage aux soldats écossais tombés pendant les guerres napoléoniennes, une époque où le classicisme grec était à la mode. Le monument n’a jamais été achevé, faute d’argent. A côté, on peut voir une tour (le Nelson Monument) érigé lui en souvenir de l’amiral Nelson en 1807. Il faut grimper un peu mais la vue sur la ville est incroyable, et encore plus avec le soleil qui se couche derrière le château.

Scott Monument

Edimbourg est fière de sa culture et le Scott Monument est sûrement la représentation la plus flagrante. Erigé en 1846 sur Princes street, il mesure 61 mètres de haut. On peut même y monter. Ce mémorial gothique a été construit en l’honneur de Sir Walter Scott, l’écrivain le plus célèbre d’Ecosse (Waverley, Ivanohé, Rob Roy…). La gare d’Edimbourg toute proche porte d’ailleurs le nom de Waverley d’après un de ses romans.

Circus lane et New Town

New Town est comme son nom l’indique une partie « nouvelle » de la ville. Ce quartier est situé dans la partie basse de la ville, à partir de Princes street. Il a été bâti fin XVIIIe – début XIXe siècle dans un style géorgien. Les maisons sont donc classiques et élégantes, dans un style bien différent que la partie haute de la ville. Mais on trouve aussi des petites ruelles pavées pleines de charme comme Circus lane.

Dean village

Dean village est une partie paisible d’Edimbourg au bord de la rivière Water of Leith. Fondé au XIIe siècle, la plupart des maisons du quartier datent du XVIIe siècle. On peut se promener tranquillement loin des voitures le long de la rivière, bordée par de belles maisons de pierre, tout en étant en plein centre d’Edimbourg.

Le yacht royal Britannia

Le yacht de la reine Elizabeth II a parcouru toutes les mers du monde pendant plus de 40 ans emmenant la famille royale aux quatre coins du globe. La reine a dû l’abandonner en 1997 pour des raisons économiques. Le navire était un vrai palais sur l’eau, il disposait d’une blanchisserie, et même d’un bloc opératoire. Il est amarré dans le quartier de Leith.

IMGP4063

Depuis 1947 a lieu l’Edinburgh International Festival tous les ans au mois d’août. Il envahit toute la ville. En marge de ce festival artistique (théâtre, danse…) a lieu le Fringe. C’est un peu le même principe que le festival off d’Avignon. C’est le plus grand festival artistique du monde. Si vous allez à Edimbourg en août, attendez-vous à une ville qui grouille de spectateurs et d’artistes en tout genre. La ville est une scène en elle-même. Vous pourrez en tout cas assister à des centaines de spectacles.

Edimbourg

Vous pouvez lire mes articles sur d’Edimbourg:

2 réflexions sur “Edimbourg

  1. Pendant nos séjours à Édimbourg, nous passons régulièrement au Edinburgh Old Town Weaving pour fouiller dans les chutes de tartan proposées à la vente ! parfait pour réaliser de menus objets en tartan !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.