A l’heure de Greenwich

Quand j’étais petite, le nom de Greenwich me faisait rêver. On traversait le méridien quelque part dans un village de l’ouest de la France à chaque fois que nous partions en vacances et cette évocation me faisait penser aux explorateurs. A l’époque, j’imaginais que Greenwich était une sorte de village pionnier de l’astronomie. Et puis j’ai emménagé à Londres et découvert que Greenwich était tout simplement un quartier au sud de la Tamise. Je ne suis pas vraiment objective quand je parle de Greenwich. J’y ai habité deux ans, et il reste encore mon quartier préféré de Londres. Riche en musées, il a su garder une vraie vie de petit quartier au bord de l’eau, même s’il peut être assailli de touristes le week-end. Il était plus que temps que je vous écrive un article pour vous faire découvrir tous les trésors de Greenwich.

Lire la suite

Publicités

coups de cœur de juin

mes coups de coeur juin

Après de longs jours orageux, on dirait que le mois de juin a finalement décidé de laisser la place à un été caniculaire. Oui oui, 3 jours à 30°C et je déclare ouverte la saison des « j’ai trop chaud » (on se tient au courant en juillet). En tout cas pour ma part. Vous qui me connaissez, vous savez que l’été n’est pas ma saison de prédilection. Le mois de juin a quand même été plutôt sympa de mon côté puisque j’ai pu faire une escapade à Londres pour profiter de mes amis, revoir mon ancien quartier et découvrir encore de nouveaux endroits. Bref, une belle petite parenthèse avant un été complet au travail. Bonjour la déprime, je compte sur les blogueurs pour me faire voyager dans les semaines qui viennent! Pas de bout du monde pour cette sélection de juin, mais toujours de belles destinations! Lire la suite

Une journée à Toronto

savonne

Toronto n’était pas censée me plaire. Elle n’était qu’un passage obligatoire pour aller aux chutes du Niagara. Je n’avais donc pas prévu beaucoup de temps pour la visiter, seulement un après-midi la veille des chutes, et une matinée le lendemain. Pour être honnête, elle m’a semblé presque hostile de prime abord. Je crois que j’étais assez fatiguée en arrivant à Toronto, et il pleuvait des cordes. Bref, elle me semblait grise, verticale et pas vraiment accueillante. Et pourtant, j’ai vite changé d’avis une fois reposée. Lire la suite

coups de coeur de mai

mes coups de coeur mai

J’ai l’impression d’écrire ça tous les mois mais il est passé bien vite ce joli mois de mai! Il faut dire que contrairement au mois d’avril, j’ai pu bouger un peu. D’abord je suis partie 3 jours à Belfast, petit week-end entre copines prévu depuis belle lurette mais qui n’a été concrétisé que quelques jours avant le départ (merci les complications du boulot). Ça m’a fait un bien fou, et l’Irlande du Nord est toujours aussi belle (oui j’aime y aller régulièrement histoire de vérifier si c’est toujours le cas). Et puis je suis aussi allée à Paris deux jours histoire de voir les amis et de profiter un peu de la capitale. Si seulement tous les mois pouvaient être aussi riches!
J’ai évidemment lu aussi, et voici donc ma petite sélection du mois de mai. J’espère qu’elle vous plaira. Lire la suite

coups de cœur d’avril

coups de coeur avril

On pourra dire que le mois d’avril a littéralement soufflé le chaud et le froid. Il fut en tout cas relativement calme et monotone de mon côté, j’espère qu’il aura été un peu plus surprenant pour vous. En attendant, j’ai voyagé devant mon écran et voici les 5 coups de cœur que j’ai retenu ce mois-ci: du Canada à l’Ecosse, en passant par le Vietnam et de belles bibliothèques à découvrir. Lire la suite

Les falaises de Moher, quand le rêve prend l’eau

les falaises de Moher

Il y a des endroits dont on rêve longtemps.

J’ai rêvé des falaises de Moher pendant plus de 20 ans, depuis le jour où pour mon anniversaire, ma mère m’avait écrit un mot au dos d’une carte postale achetée dans un magasin irlandais de ma ville. J’avais 13 ans et un amour naissant pour l’Irlande sans y avoir mis les pieds. J’ai accroché cette carte sur un mur de ma chambre et j’ai rêvé devant ce petit bout d’Irlande pendant des années. Lire la suite

Les 12 incontournables d’Edimbourg

Traveling in London (2)

Il y a dix ans, lorsque j’ai mis les pieds à Edimbourg pour la première fois, c’était à la fin d’un séjour en sac à dos avec ma meilleure amie et au beau milieu du Fringe Festival. Edimbourg était pleine à craquer d’artistes et de spectacles, et nous n’avions donc pas beaucoup visité la ville finalement. Une décennie plus tard, il était temps de revenir dans la capitale écossaise et de voir ce qu’elle a à offrir. J’aime Edimbourg, ses pierres et ses bâtiments austères, ses ruelles sombres, c’est une ville qui a une réelle atmosphère. Même par un mois de mars frisquet, j’ai découvert que la ville était très populaire, j’ai notamment croisé beaucoup d’Américains (l’effet Outlander?). Si vous passez quelques jours à Edimbourg, sachez que les tickets d’entrée pour beaucoup de sites sont assez chers (au dessus de 15€). Voici mes suggestions de visites qui vous aideront peut-être à faire votre choix. Lire la suite

coups de cœur de mars

mes coups de coeur mars

On aura tous constaté que l’hiver a traîné ses pieds un peu plus longtemps que prévu cette année. Il faut croire que le printemps n’était pas pressé de revenir nous voir. Après quelques semaines pas simples au boulot, je suis partie un peu sur un coup de tête en Ecosse la semaine dernière. Non, je ne cherchais pas non plus le printemps, mais je dois signaler que je n’ai pas vu la pluie de la semaine, même si ça caillait un peu. Alors, où ai-je voyagé virtuellement ce mois-ci? La réponse en cliquant sur les photos ci-dessous! Lire la suite

Fontevraud ou le repos d’Aliénor

FONTEVRAUD

Quand Aliénor d’Aquitaine meurt à Poitiers en 1204 à l’âge de 82 ans, elle est emmenée à l’abbaye royale de Fontevraud pour y être enterrée auprès de son second mari, Henri II d’Angleterre, et de son fils préféré Richard Cœur de lion. C’est ici qu’elle a passé ses dernières années. Et pourtant, Fontevraud n’est pas demeurée seulement le lieu de repos d’Aliénor d’Aquitaine. Comme son illustre hôte, Fontevraud a eu plusieurs vies, d’abord cité monastique, nécropole royale, puis pénitencier et aujourd’hui centre culturel. Lire la suite