les mystères de Chambord

no-painno-gain

En 1519, le roi François Ier alors au début de son règne, ordonne la construction d’un château au milieu d’une forêt abondante en Sologne pour pouvoir y chasser et accessoirement, asseoir son pouvoir. Ainsi naît le projet d’un château magnifique loin de Paris…ainsi que son premier mystère. On ne connaît pas le nom de l’architecte du château et on n’a pas retrouvé de plan original. Alors les hypothèses sur ce domaine de chasse énigmatique vont bon train.

chambord1

chambord2

L’hypothèse qui revient le plus souvent est celle de Léonard de Vinci. Effectivement, le maître italien était le protégé de François Ier qui le logeait dans la région au Clos Lucé. Mais il décède quelques mois avant le début des travaux de Chambord. Peut-être est-il intervenu sur les plans? On pourrait le croire si on observe le fameux escalier central à double révolution, invention sur laquelle travaillait De Vinci avant sa mort. Les plus pragmatiques se contenteront de tirer l’inspiration de l’escalier de celui du château de Blois. L’escalier de Chambord n’est d’ailleurs pas qu’un escalier, c’est une véritable colonne vertébrale. Le château est en réalité conçu avec différents espaces carrés placés sur un plan giratoire axé autour de cet escalier central.

chambord-escalier

chambord-escalier-interieur

Il faut aussi dire que le château de Chambord est truffé de symboles. Avec ses 440 pièces, François Ier voulait prouver à ses visiteurs qu’il était tout puissant. Les plafonds du second étage, par exemple, sont décorés avec des F et des salamandres (symboles de François Ier). Et pourtant, chaque F et chaque salamandre est unique. Les sculpteurs ont dû s’amuser.

chambord-plafond-2chambord-plafond

chambord-plafond2

Les couronnes sont omniprésentes, sous toutes les formes, ainsi que les fleurs de lys jusqu’au point le plus haut du château. La flèche de la tour lanterne est en effet coiffée d’une fleur de lys. Le visiteur ne pouvait pas se méprendre sur le propriétaire des lieux.

chambord-lanterne

Et pourtant, François Ier ne séjournera que quelques jours dans son château de Chambord. Mais le pari est réussi, il demeure encore aujourd’hui le plus grand témoignage de son règne.

chambord2

Le 20 mars prochain, Chambord va lever le voile sur un dernier mystère: ses jardins à la française. Ils ont souligné l’élégance du château pendant deux siècles mais ont disparu depuis près de 40 ans. A quoi ressemblaient-ils? Après des recherches approfondies et des travaux colossaux, le domaine va retrouver ses jardins d’antan. J’ai hâte de voir le résultat final de ce projet prometteur.

chambord-jardins

CARNET PRATIQUEliveout-loud

  • château + jardins: 13€
  • attention parking payant! 6€ la journée
  • ouverture des nouveaux jardins à la française: 20 mars
  • site officiel: Chambord

 

Publicités

16 réflexions sur “les mystères de Chambord

    • j’avoue que je n’habite qu’à 1h30/2h de la plupart des châteaux mais que je ne les connais pas encore alors j’essaie d’y remédier! Peut-être qu’une balade au printemps dans les nouveaux jardins de Chambord va s’imposer…

  1. Bon, j’arrive a charger toutes tes photos depuis mon tél, mais pas ton texte. Vive Free et son super réseau! 😄
    Pas grave tu m’as quand même régaler en images! 😀 Je n’ai jamais visité les châteaux de la Loire, mais pour ce que j’en ai vu chez les autres blogueurs, celui-ci est celui qui me plairait le plus je pense. Je trouve son architecture vraiment magnifique!!

    • méchant Free!
      C’est vrai qu’il est vraiment emblématique. J’ai encore beaucoup de châteaux de la Loire à faire mais j’ai beaucoup aimé celui d’Ussé aussi, très conte de fées 😉

    • il est tellement élégant, et même s’il n’est pas vraiment meublé, il reste hyper intéressant à visiter. Faut vraiment que j’aille voir les nouveaux jardins dans les mois qui viennent

    • j’ai mis des années avant de sauter le pas alors que je n’habite qu’ deux heures des châteaux de la Loire! Mais ça vaut le coup de se déplacer

  2. Le château en lui même et magnifique mais je garde un super souvenir des forêts où vivent des troupeaux de biches, on peut même organiser des tours pour écouter le brame du cerf en automne 🙂

  3. Super originale la photo à l’intérieur de l’escalier, ce lieux est majestueux. Il ne reste plus qu’à attendre les beaux jours pour aller découvrir les jardins. merci de cette information. Sur ma « to do »liste des lieux à revoir.

    • merci pour ton commentaire! J’ai hâte aussi de découvrir les « nouveaux » jardins, je pense qu’ils vont bien mettre en valeur le château

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s