3 jours à Belfast

3 jours à belfast

Belfast est une ville qui a une âme. Si beaucoup de touristes lui préfèrent Dublin au sud, la capitale nord-irlandaise a pourtant bien des choses à offrir. Si on peut y trouver l’ambiance irlandaise chaleureuse avec de nombreux pubs, on est aussi vite rattrapé par sa riche histoire. Je suis allée 5 fois à Belfast et je crois que j’aime cette ville un peu plus chaque fois.

JOUR 1

On commence par explorer Belfast à pied. Le centre-ville n’est pas très grand mais plaisant. Il y a quelques endroits à ne pas manquer comme le Big Fish le long de la rivière Lagan. Ce grand saumon de 10 m est constitué d’écailles racontant l’histoire de la ville et a été réalisé par John Kindness en 1999. De l’autre côté de Queen square, vous pourrez voir l’Albert memorial clock. Cette grande horloge a été érigée par la reine Victoria en mémoire de son défunt mari le prince Albert. Il tient sa célébrité surtout au fait qu’il penche. Vous pouvez aussi faire un saut au centre commercial Victoria square et monter en haut de son dôme pour avoir une petite vue sur la ville.

A midi, on se dirige vers le saint George’s market. Cette grande halle victorienne du XIXe siècle est l’endroit parfait pour flâner et déjeuner. Les allées grouillent tous les week-ends d’artisans du coin, de saveurs locales et bien entendu de musique live. C’est un vrai concentré d’Irlande du nord. C’est l’occasion de goûter aux spécialités locales comme le soda bread et le cheddar à la Guinness. C’est aussi l’endroit idéal pour trouver des souvenirs originaux à ramener grâce aux artistes locaux qui savent mettre leur ville et leur culture en valeur.

Une fois rassasié, il est temps de se diriger vers le Belfast city hall (10 min à pied du marché) pour une visite gratuite. Cet hôtel de ville représente l’âge d’or de Belfast avec son dôme massif et ses colonnes. L’intérieur est richement décoré et l’escalier en marbre ne manquera pas de vous impressionner. Le petit plus, c’est qu’on a même le droit de s’asseoir dans le fauteuil du maire qui a des allures de trône.

Si vous aimez les belles bibliothèques, il ne faut pas rater la Linen hall library juste en face de l’hôtel de ville. Fondée en 1788, c’est la plus ancienne de Belfast.

Après cette journée chargée, rien de mieux que d’aller sentir l’atmosphère de Belfast dans le cathedral quarter. Les pubs sont toujours accueillants et on s’y fait souvent plein d’amis éphémères. On peut y goûter le whisky Bushmills qui est produit en Irlande du nord. Et surtout on peut profiter de la musique live et de la bonne ambiance jusqu’à danser dans la rue (testé et approuvé).

Cathedral quarter Belfastrue parapluies Belfast

JOUR 2

Belfast est entourée de collines et si le temps le permet, ça vaut vraiment le coup de sortir de la ville pour faire un peu de grimpette. Divis and the Black Mountain n’a de montagne que le nom car elle culmine à 480 m. C’est une ascension facile pour les non-sportifs tels que moi et le sentier est très bien aménagé. La récompense en haut est la vue imprenable sur la ville.

Retour au centre-ville pour manger un bon petit plat bien mérité au Crown liquor saloon. Ce pub victorien est une véritable institution à Belfast et un petit saut au XIXe siècle. Glissez-vous dans une alcôve privative toute en bois ou partagez un verre de gin au comptoir (c’est la spécialité de la maison). C’est un pub vraiment unique. Et pourquoi ne pas essayer un Irish stew ou un steak and Guinness pie?

L’après-midi est chargé, direction le Titanic quarter. Autrefois sujet tabou à Belfast, le Titanic est aujourd’hui une fierté de la ville. Le musée du Titanic a ouvert en 2012 à l’emplacement même de sa construction dans les chantiers navals de Belfast. Le musée en forme de proue de bateau ne focalise pas sur le naufrage mais plutôt sur la construction. Il est aussi haut que le Titanic. A l’époque lui et son jumeau l’Olympic étaient les plus grands paquebots du monde, made in Belfast, la ville avait de quoi être fière. On peut se rendre compte du gigantisme sur les docks, des poteaux représentent la taille du Titanic.

A côté du musée vous ne pourrez pas manquer les deux emblèmes de la ville: Samson et Goliath, les deux grues jaunes des chantiers navals de Harland and Wolff, les constructeurs du Titanic. Elles sont si hautes qu’on les voit très bien du haut de Divis mountain d’ailleurs. Juste derrière le musée et les grues vous pourrez apercevoir les studios Titanic où est tournée la série Game of thrones.

irlande du nord

JOUR 3

Pour commencer, allez rendre visite aux personnages des Chroniques de Narnia sur la place CS Lewis. L’auteur est en effet né à Belfast. Depuis 2016, il a désormais une place à son nom et sept statues gigantesques jalonnent l’espace comme le lion Aslan et la reine blanche, ainsi que la fameuse table de pierre de Narnia.

Ensuite vous pourrez de nouveau prendre de la hauteur en allant jusqu’au château de Belfast dans le parc de Cavehill. Il n’est pas forcément impressionnant mais il domine la ville. Il date de 1860. Dans les magnifiques jardins sont cachés 9 chats, sous toutes les formes. Personnellement je suis toujours à la recherche du dernier!

Enfin, vous ne pouvez pas quitter Belfast sans avoir fait le tour des murals, ces murs peints qui parlent des troubles entre protestants et catholiques. Il y en aurait plus de 400 rien qu’à Belfast. Les murals sont devenus une attraction touristique mais ils sont loin d’être folkloriques. Ils représentent souvent des victimes du conflit, des héros d’un côté ou de l’autre, des combattants, des leaders. La paix a été officiellement signée en 1998 mais il reste pourtant dans la ville bien des séparations. Si vous savez décrypter les murals, vous saurez si vous vous trouvez dans un quartier catholique ou protestant. Il suffit parfois de se fier au drapeau hissé dans la rue (britannique ou irlandais). Et dans certaines rues, on trouve les peace lines, bien mal nommés murs de la paix qui séparent les communautés pour éviter les débordements. C’est encore une réalité, et on ne peut pas comprendre Belfast en faisant abstraction de ce facteur. De nombreux tours sont organisés notamment en taxi.

CARNET PRATIQUEjours à belfast

*cet article contient un lien affilié Visit Britain*

9 réflexions sur “3 jours à Belfast

    • Merci beaucoup Lola. Je suis ravie de t’avoir fait changé d’avis!! C’est vraiment une ville à découvrir avec une histoire fascinante entre la construction du Titanic et les troubles entre catholiques et protestants. J’espère que tu iras la découvrir un jour

  1. Oh que de bons souvenirs!!!! 😉 Il y a des endroits que je ne connais pas encore donc forcément faut que j’y retourne! Hey hey hey!!
    Merci pour ce bel article =)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.