Impressions sur Tallinn

go-explore

Un lever très matinal et un trajet dans un vieux tram d’Helsinki jusqu’au port, puis un ticket aller-retour de 20€, et enfin 3 heures de traversée dans un ferry brisant la glace dans un craquement assourdissant, voilà le prix d’une escapade en Estonie. Ayant grandi dans les années 1980, l’Estonie a quelque chose d’exotique et de secret, un de ces pays dont on ne savait rien quand j’étais enfant. Aller à Tallinn, la capitale, avait pour une petite partie de moi un air de mission d’espionnage. C’est idiot, le rideau de fer est tombé il y a bien longtemps maintenant, mais ce fut ma première percée à l’Est et il ne m’en fallait pas beaucoup pour rassasier ma soif de mystère soviétique.

L’Estonie n’est peut-être pas une destination très prisée, mais j’ai profité d’un séjour en Finlande pour franchir le mer Baltique quelques heures. L’arrivée à Tallinn se fait sous un ciel bas et menaçant. Il faut user de mon imagination pour distinguer le profil de la vieille ville qui se dessine telle une aquarelle dans le golfe à travers les vitres embuées du ferry. Tallinn est couverte de neige, le froid est perçant, je n’ose même pas sortir une carte de la ville de peur d’avoir les doigts gelés. Une fois la porte médiévale passée, j’arpente donc les rues au gré du vent sans destination. Pour une fois, je ne chercherai pas à comprendre cette ville, je n’en garderai que des impressions.

Pour apprécier les charmes de Tallinn, il faut monter et encore monter, elle garde ses vieux secrets dans la ville haute. Je trouve un point de vue qui surplombe la ville et je tombe sous le charme de ses couleurs. Belle introduction! Qui ne succomberait pas à ce panorama enneigé?

vue-sur-tallinn

vue-sur-tallinn-2

Au détour d’une rue, la cathédrale orthodoxe Aleksander Nevski joue à cache cache avec moi. Je l’aperçois et la convoite, elle semble  tout droit venue de Moscou avec ses coupoles et son nom d’héros national. J’ai l’impression délicieuse d’être dans Tintin au pays des Soviets. Voilà l’exotisme que je suis venue chercher, cette part d’Histoire qui a bercé mes jeunes années. L’intérieur est par contre sans surprise, une profusion de marbre et de dorures, j’ai l’impression qu’il est si petit par rapport à ce que l’extérieur laisse imaginer.

Je suis surprise de constater que la vieille ville est déserte. Je suis seule dans les rues, seule devant la cathédrale, seule sur la place des ministères…je n’étais pourtant pas seule dans le ferry…est-ce le froid, le mauvais temps? En fait, la plupart des Finlandais qui font la traversée ne viennent que pour s’approvisionner en alcool peu onéreux, Tallinn ne les intéresse pas. Étrange sensation d’avoir une ville pour soi. Outre les touristes, je me demande où sont les habitants? Il me faudra attendre la fin de la journée pour comprendre que les vrais habitants vivent et travaillent dans la ville basse, un contraste saisissant quand on a passé plusieurs heures dans la ville haute. La vieille ville est presque réservée aux touristes, comme un musée à ciel ouvert ou un décor de cinéma, mais elle paraît par conséquent trop tranquille. Ne me méprenez pas, Tallinn est charmante, pleine de couleurs et admirablement préservée, cependant elle manque de vie dans la partie haute. Peut-être aurais-je eu une impression totalement différente en plein été?

Chère Tallinn, l’escale fut courte et la balade glaciale mais tu valais ce détour. Ces quelques heures passées en ta compagnie ne suffirent pas à te connaître mais l’introduction fut alléchante et tu fus à la hauteur de mes espérances.

films-actors

Publicités

18 réflexions sur “Impressions sur Tallinn

  1. J’étais à Tallinn l’année dernière au moins d’août et la ville haute n’est pas déserte en été. Ceci dit, il ne doit y avoir que des touristes et quelques fonctionnaires (parlement, ambassade). Je préfère quand même la ville basse, qui est plus animée, il y a tous les commerces, plein de visites et c’est plein de charme.

    • Merci pour ton commentaire c’est bon à savoir 😉 on reste quand même dans la conclusion que la vieille ville est principalement touristique et les habitants dans la ville basse. Je me suis vite promenée dans la ville basse car peu de temps sur place malheureusement

  2. Tallin a vraiment l’air très mignonne ! J’espère pouvoir y aller cette année, les pays Baltes, c’est un rêve depuis longtemps 🙂
    Par contre en hiver no way, je trouve que ce n’est pas très facile de profiter d’un endroit quand on craint autant le froid que moi !
    Merci pour cette balade qui renforce encore plus mon envie d’aller découvrir cette ville !

    • merci pour ton commentaire. J’avoue que le froid était assez pénétrant mais ça ne m’a pas gênée tant que ça (sauf quand je me suis tellement perdue qu’il a fallut sortir la carte!), mais en fait de journée j’ai eu une tempête de neige où on ne voyait plus rien donc heureusement que ce n’était pas le cas toute la journée. Mais j’ai aimé découvrir Tallinn sous la neige, l’ambiance était vraiment particulière.

  3. Les pays baltes sont une destination qui m’attire beaucoup, et je pense aller y faire un tour un de ces 4 ! C’est sûr que ce n’est pas très « prisé » mais après tout ce n’est pas grave !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s