Wight is Wight…

paulines-birthday-bash

…Dylan is Dylan, Wight is Wight, Viva Donovan.
Non non, ne me remercie pas de t’avoir mis dans la tête  le fameux tube de Michel Delpech pour le reste de la journée! Ne t’inquiète pas, moi aussi je l’ai eu dans la tête pendant toute ma virée sur l’île de Wight. Cela faisait longtemps que je voulais voir à quoi cette île mythique ressemblait. Pourquoi donc? A cause de Michel Delpech, à cause du légendaire festival de rock, à cause de la maison de la reine Victoria. Itinéraire:

Je commence par la remarque fâcheuse: on était pourtant mi-août, mais il n’a pas arrêté de pleuvoir une minute de toute la journée…et croyez-moi, je suis bien la dernière à dénoncer la pluie britannique d’habitude, mais là, ça a un peu gâché la virée à la plage (peut-être que j’avais trop chanté Michel Delpech). Bon, une fois ce fait admis et digéré,  on a quand même bien profité de la journée.

iow

Après une heure de traversée en ferry à partir de Southampton, je suis donc arrivée sous la pluie dans le port de East Cowes où se déroulait une régate de la Cowes Week. Oui, je vous entends d’ici « c’est quoi la Cowes Week? », moi aussi je me suis posé la question et j’ai offusqué tous les Anglais alentours, sans exception. Il paraît que c’est la compétition nautique la plus vieille du monde (depuis 1826, en effet!), et c’est donc un événement annuel hyper réputé  dans le royaume qui attire plus de 100 000 visiteurs. J’étais donc parmi les privilégiés à pouvoir observer toutes ces embarcations s’affronter (et affronter les éléments) dans le Solent, le bras de mer qui sépare l’île de Wight de l’Angleterre.

cowes-week

cowes-week-2

Ensuite, direction LA visite que je voulais faire depuis des années: Osborne House, la maison de la reine Victoria et du prince Albert. Oui, je dois avouer que je suis un peu fan de la reine Victoria. L’avantage de la pluie, c’est qu’elle fait fuir tous les touristes et que le parc et la maison sont presque déserts. Cette immense maison paraît tout à fait incongrue dans ce petit bout d’Angleterre avec son air de palazzo italien, la faute au prince Albert lui-même qui dessina les plans. Le couple royal avait des goûts assez particuliers et un peu kitsch. Ils aimaient s’y retrouver l’été en famille comme dans un cocon. Même après la mort de son mari en 1861, la reine Victoria continua d’y venir tous les étés ainsi que pour les fêtes de fin d’année jusqu’à sa mort en 1901.

osbourne-house-4

A l’intérieur, les styles se mélangent selon les goûts éclectiques du couple royal. Les photos y sont interdites alors j’en profite pour remercier l’English Heritage de m’avoir donné quelques photos pour illustrer mon article (©English Heritage reproduction interdite donc). Tous les plafonds sont peints ou décorés, voire chargés, du bleu turquoise, du rose, du jaune, du vert, des fleurs… On passe d’œuvres égyptiennes, à des tableaux renaissance, aux dorures des portes, au style partie de chasse de certains meubles fabriqués avec de faux bois de cerfs. Éclectique je vous dis!

La reine Victoria décéda dans sa chambre d’Osborne House le 22 janvier 1901. La pièce est conservée comme un lieu saint, on aurait presque envie de faire son signe de croix devant le lit vide. Il est surmonté d’une monumentale plaque de bronze qui fait office de pierre tombale, un peu spécial, mais je dois dire que ça a eu son petit effet sur moi, un peu comme si la reine était partie la veille.

bed7-5

©English Heritage

Si l’escalier est vraiment majestueux, c’est la salle à manger qui m’a époustouflée. Il faut dire que même après tous ces styles, on ne s’attend pas à entrer dans un palais indien lorsqu’on passe cette porte. En effet, la reine Victoria était devenue la première impératrice des Indes en 1876. Sa salle à manger est somptueuse, les murs et le plafond sont sculptés minutieusement comme de la dentelle. Ce fut vraiment le moment « wow » de ma visite, et la dernière pièce que l’on visite d’ailleurs, le clou du spectacle.

eh-osborne-001-robertsmith-2015

©English Heritage

Deuxième arrêt du périple, le charmant village de Yarmouth, 800 âmes en hiver. Néanmoins, comme il a une liaison maritime avec Lymington en Angleterre, sa population se multiplie pendant l’été. Cela reste un petit port calme, même avec les touristes. On se dit que l’hiver doit être rude quand même. Il subsiste une petite forteresse construite en 1547 par le roi Henry VIII pour protéger le détroit du Solent des attaques françaises. L’autre attraction de Yarmouth, c’est sa jetée ouverte en 1876. Avec ses 186 mètres de long, c’est encore la jetée en bois la plus longue d’Angleterre, et même sous la pluie elle avait beaucoup de charme.

yarmouth-2

yarmouth-pier

Dernière étape de cette journée bien remplie: Carisbrooke Castle, en périphérie de Newport la capitale de l’île. Située sur une colline qui domine les environs (même si j’imagine que la vue est plus impressionnante par temps clair), la forteresse date du XIIe siècle. Elle fut la prison du roi Charles Ier au XVIIe siècle. J’ai fait le tour des remparts, petite balade entre les gouttes de pluie. En été, il y a toutes sortes d’animations sur les chevaliers.

carisbrooke-2carrisbrooke-castlevue-de-carisbrooke

CARNET PRATIQUE

  • traversée en ferry RedFunnel Southampton – East Cowes: une heure (à partir de £44 l’aller/retour avec text-hereune voiture, £17 pour un piéton)
  • traversée en ferry Wightlink Portsmouth – Fishbourne: 45 min (à partir de £40 l’aller/retour avec une voiture, £15 pour un piéton)
  • traversée en ferry Wightlink Lymington – Yarmouth: 40 min (à partir de £40 l’aller/retour avec une voiture, £15 pour un piéton)
  • entrée Osborne House: £14 (site officiel)
  • entrée Carisbrooke Castle: £8,80 (site officiel)
  • Cowes Week: début août
Publicités

8 réflexions sur “Wight is Wight…

  1. Ça fait plaisir de lire ça. Je vis juste en face de l’île de Wight. Vue privilégiée depuis mon bureau à Portsmouth 😊 elle vaut vraiment le coup d’être vue. En vélo je dirai c’est le must (attention ça grimpe quand même). Après tu n’as pas eu de chance avec la météo mais je dois avouer qu’il pleut plus souvent sur l’île que sur le mainland du sud de l’Angleterre. L’île a l’air de nous protéger !

    • C’est vrai que je n’avais pas pensé au vélo parce que je n’en ai pas vu ce jour-là lol Mais j’imagine que quand le ciel ne s’abat pas, il doit y avoir pas mal de vacanciers en vélo. J’étais surprise aussi des embouteillages, peut-être à cause de la pluie aussi. Tu as sûrement raison, l’île doit protéger le Solent, il faisait beau à Southampton le même jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s