Lausanne, capitale olympique

LAUSANNE

Un peu sur un coup de tête, j’ai décidé fin janvier d’aller voir nos amis helvètes, une envie subite de voir des montagnes, un lac et un peu de neige. Là où j’habite dans le Poitou, tout est imperturbablement plat, plat et sans neige en hiver. Alors, vous n’imaginez pas à quel point la Suisse est une destination exotique pour moi. Au programme: Genève et Lausanne. Actualité olympique oblige, j’en profite pour vous montrer le musée olympique de Lausanne, la capitale olympique.

Pourquoi capitale olympique me direz-vous? Tout simplement parce que le baron Pierre de Coubertin, instigateur des Jeux olympiques modernes, a établi le siège du CIO (Comité International Olympique) à Lausanne en 1915. Elle est officiellement devenue capitale olympique en 1994 et elle en est fière. On est d’ailleurs mis au parfum dès notre arrivée en découvrant la devanture de la gare.

lausanne gare

Outre le siège du CIO, Lausanne s’est dotée d’un grand musée olympique qui retrace sur plusieurs étages l’histoire des JO, de l’Antiquité aux futurs Jeux de Paris en 2024. C’est LE musée immanquable de la ville. Situé au bord du lac Léman, il est entouré du parc olympique qui offre une jolie vue sur les montagnes. Dans le parc, on trouve évidemment la statue du baron de Coubertin mais aussi celles d’illustres athlètes (tel Emil Zátopek) ou encore des œuvres d’art inspirées par les Jeux (Niki de Saint Phalle par exemple). On peut aussi s’exercer sur une piste de 100m.

musée olympique lausanneniki de saint phalle lausannezatopek lausannepiste lausanne

Il y a surtout la flamme olympique.

flamme olympique lausanne

A l’intérieur, on suit tout un parcours en commençant par les Jeux de l’Antiquité, puis la vie du baron de Coubertin et son idée de relancer cette tradition.

coubertin lausannecoubertin 2 lausannemusée olympique 3 lausanne

Puis on passe en revue les JO modernes pour accéder à une salle avec toutes les torches olympiques. Je me suis dit que certaines avaient dû être lourdes à porter.

torches olympiques lausannetorches olympiques 2 lausanne

On passe aussi en revue les mascottes, les architectures des stades, et même les costumes des cérémonies d’ouverture (j’ai reconnu sans hésiter un costume de la cérémonie des Jeux d’Albertville de 1992…comme quoi, ça marque!).

mascottes olympiques lausannestade olympique pékin lausannecostume olympique lausanne

L’étage inférieur est consacré aux athlètes olympiques et paralympiques, à leurs équipements, avec des tenues officielles et des accessoires dont beaucoup sont d’ailleurs signés. On peut voir l’évolution des tenues, on se demande même comment certains sportifs ont pu marquer l’Histoire avec des équipements si rudimentaires (petit coup de cœur pour la chaussure de Jesse Owens qui fit l’Histoire en 1936).

musée olympique 2 lausannetenues olympiques lausanneparalympique lausannejesse owens lausanne

L’étage du dessous est consacré à la vie des athlètes sur place, les villages olympiques, les équipements, les régimes alimentaires, les contrôles anti-dopage…C’est l’étage ludique, on peut essayer plusieurs disciplines (j’ai encore beaucoup de progrès à faire en biathlon!). Ici sont exposées toutes les médailles des Jeux olympiques.

médailles olympiques lausannemusée olympique test lausanne

L’entrée est un peu chère (environ 15€) mais le musée est très fourni et intéressant même si on n’est pas un grand fan de sport (comme moi!). Et le visiter 15 jours avant les Jeux Olympiques de PyeongChang, le timing était juste parfait.

PyeongChang 2018 lausanne

L’occasion d’un petit « Le saviez-vous? »:

  • dans l’Antiquité, les Jeux étaient déjà organisés tous les 4 ans, ne duraient que 5 jours et étaient déjà ouverts par une cérémonie officielle au cours de laquelle les athlètes prêtaient serment
  • dans l’Antiquité, les femmes mariées n’avaient pas le droit d’assister aux épreuves, les femmes célibataires en revanche oui
  • dans l’Antiquité, seul le premier était récompensé avec une couronne d’olivier, un ruban de laine rouge et une palme
  • les premiers Jeux modernes eurent lieu en 1896 à Athènes
  • les premiers Jeux olympiques d’hiver eurent lieu en 1924 à Chamonix, la même année que les JO d’été à Paris. Il faudra attendre 1994 pour voir les Jeux d’hiver et d’été décalés de deux ans.
  • les anneaux olympiques ont été dessinés par le baron de Coubertin en 1913 en en-tête d’un courrier
  • on doit l’idée du relais de la flamme olympique au IIIe Reich aux Jeux de Berlin de 1936
  • la devise olympique est « citius, altius, fortius » (plus vite, plus haut, plus fort)

the games lausanne

Si vous voulez en savoir plus sur Lausanne, vous pouvez consulter la page que je lui ai consacrée ICI

Publicités

4 réflexions sur “Lausanne, capitale olympique

  1. Oh, belle découverte ! J’ai manqué ce musée à Lausanne. Merci pour cette présentation. Je saurais m’en souvenir si je repasse dans cette ville pour y faire un petit tour. Je connaissais celui d’Albertville sur l’organisation des jeux d’hiver…..mais celui est plus complet et officiel. J’ai visité à l’automne Olympie et malgré le monde, ce lieu est magique. Bon dimanche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s