Le nord des Cotswolds

LE NORD DES COTSWOLDS

La région des Cotswolds est l’une des plus belles et des plus pittoresques d’Angleterre. C’est un bout de campagne comme on peut l’idéaliser, l’Angleterre rurale telle qu’on la voit dans les films avec ses maisons coquettes en pierre calcaire couleur miel et ses boutiques d’antiquités à chaque coin de rue. La région est située grosso modo entre Stratford-upon-Avon au nord et Bath au sud. Depuis 1966, la région est classée Area of Oustanding Natural Beauty (région à la beauté naturelle exceptionnelle). Rien qu’avec ce statut, vous êtes assurés d’en prendre plein les yeux. Etant partie de Birmingham pour l’explorer, c’est donc le nord des Cotswolds qui était le plus accessible pour moi.

BROADWAY

Ce premier petit village est situé aux confins des Cotswolds. Il est une des portes d’entrée de la région. Même sous un ciel gris, les pierres jaunes faisaient ressortir tout le charme du village. On se croit déjà hors du temps, pas de maison moderne à l’horizon. Sur un trottoir, un marchand de glace ambulant, avec un air de personnage de Mary Poppins, finit de nous transporter dans cette Angleterre rêvée, loin des grandes villes.

SNOWSHILL

Snowshill est un peu plus retiré et un peu moins touristique. Situé sur une colline, il est entouré de champs de lavande (malheureusement pas encore en fleurs lors de ma visite).  Il figure dans le film Bridget Jones (la scène de l’église sous la neige). Le village s’articule autour de la petite église avec des ruelles bordées de murs de pierre et de fleurs.

STOW-ON-THE-WOLD

Avec Stow-on-the-Wold, on entre un peu plus dans le vif du sujet. C’est un des villages de la région les plus réputés, et donc un des plus visités. C’est un plus gros village aussi, il est envahi de voitures lorsque le soleil est de la partie. Mais si la place du marché est encombrée, il suffit de prendre les petites rues adjacentes pour trouver des pépites. La petite église de St Edward est comme sortie d’un conte avec sa porte encadrée de deux immenses ifs qui la gardent autant qu’ils la subliment. On a l’impression qu’il suffirait de pousser la porte pour entrer dans un monde magique peuplé de fées. Elle aurait inspiré J.R.R Tolkien lorsqu’il a imaginé la porte de Durin, elle aussi encadrée par deux arbres (le Seigneur des Anneaux).

St Edward's church Stow on the wold

A Stow-on-the-Wold, on trouve aussi, paraît-il, le plus vieux pub d’Angleterre (depuis l’an 947!), de très jolies portes, des galeries d’art et un magasin de caramel mou très alléchant. J’ai même vu une vraie batmobile! Il faut dire qu’ici les maisons appartiennent surtout à des gens très fortunés alors c’est un peu le défilé de très belles et très chères voitures en permanence.

BOURTON-ON-THE-WATER

J’ai eu un vrai coup de coeur pour Bourton-on-the-water, malgré les hordes de touristes qui l’avaient envahi. C’est un incontournable de la région. Il est surnommé la Venise des Cotswolds grâce à la rivière Windrush qui le traverse dans un petit canal peu profond et surmonté de plusieurs ponts. Les bords de la rivière étaient littéralement assaillis de touristes venus se reposer et mettre les pieds dans l’eau. L’eau était encore bien fraîche en cette mi-mai mais les enfants et les chiens s’amusaient à la traverser en pourchassant les pauvres canards qui s’aventuraient dans le coin. L’eau ne monte qu’à la cheville, si bien que tous les ans des équipes locales de foot organisent un match dans le canal.

La rivière est bordée par des pubs et petits cafés charmants, mais aussi par des maisons bien cachées par des haies. Derrière les grilles on devine des jardins extraordinaires avec leur propre petit ruisseau à l’abri des regards. Je me voyais bien y vivre (mais malheureusement pas mon banquier).

LOWER SLAUGHTER

Les Slaughters (littéralement « les massacres », mais en fait un dérivé de vieil anglais qui signifie « terrain humide ») sont deux petits villages qui ont l’air bien calmes comparés à Bourton-on-the-water. Pourtant situé à seulement deux miles de Bourton, c’est un autre petit court d’eau qui traverse Lower Slaughter, la rivière Eye. On retrouve ici la quiétude de la campagne. Les maisons sont tout aussi charmantes et si on suit la rivière on arrive jusqu’au petit moulin avec sa boutique d’antiquités.

UPPER SLAUGHTER

Upper Slaughter est situé plus en hauteur comme son nom l’indique. Ici on ne croise aucun touriste. On s’imagine acheter telle ou telle maison (tiens d’ailleurs la vieille école est en vente!) avec une vue imprenable sur les collines environnantes. La cabine de téléphone obsolète mais iconique abrite désormais le défibrillateur du village (quelle bonne idée!). La petite église de St Peter domine le village avec ses vieilles tombes.

les villages du nord des Cotswolds

Publicités

9 réflexions sur “Le nord des Cotswolds

  1. C’est trop joli, c’est clair on se verrait bien y vivre. Surtout que moi j’habite déjà à la campagne donc c’est pas un gros changement. Mais je n’ai pas de belle maison en vieilles pierres jaunes et encore moins un ruisseau dans mon jardin.
    Trop magnifique la porte d’église encadrée par les ifs. On dirait l’entrée de Fondcombe ou du monde de Narnia.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.